Hjalmar Bergman : le pouvoir, la volonté, l'angoisse et le rire

par Lena Giret

Thèse de doctorat en Études scandinaves

Sous la direction de Régis Boyer.

Soutenue en 1994

à Paris 4 .


  • Résumé

    Hjamlar Bergman, écrivain suédois né en 1883 dans une famille de la grande bourgeoisie provinciale, fit des études de philosophie et d'esthétique qui marquèrent son œuvre. Il partagea sa vie entre Stockholm et le continent européen, un bref passage à Hollywood se solda par un échec artistique. Longtemps mal compris par la critique et fragilise par sa santé chancelante, sa production ne fit cependant que s'accroitre jusqu'à sa mort en 1931 à Berlin. Son œuvre de jeunesse s'inscrit dans le prolongement du symbolisme des années 1880 mais prendra une tournure plus personnelle vers 1910 dans des récits dépeignant les habitants d'une petite ville de province. Influencé par le déterminisme schopenhauerien, sa conception de l'hérédité inclut aussi la possibilité de transmettre une action à travers les générations et Bergman tente d'y relier le problème de la responsabilité personnelle. Dans une perspective spinoziste, il préconise la reconnaissance de la vérité aboutissant au renoncement aux ambitions et au vouloir-vivre, sans quoi l'homme deviendra un mort vivant. Pour asseoir ses descriptions psychologiques, il étudie le rôle de l'hypnose, de la suggestion, du souvenir et du subconscient dans les travaux de Ribot et Freud, entre autres.

  • Titre traduit

    Hjalmar Bergman power and will, anguish and laugh


  • Résumé

    Hjalmar Bergman was born in 1883 in Sweden in a well-to-do banking family. After having finished his studies, he spent his life travelling between Stockholm and different European cities. He was for a long time misunderstood by the major part of the critics but, although in poor health because of his psychological instability and severe alcoholism, he was profusely productive until his death in 1931 in berlin. A penetrating study of literature, philosophy and aesthetics had a decisive effect upon his writings which under his first period was influenced by european romantic symbolism before turning to a more realistic description of provincial swedish way of life. Philosophically influenced by Schopenhauer’s determinism and captured by the question of the function of the will, he also aims to introduce an ethical standpoint which should lead to an acceptance of personal responsibility. This apparent contradiction had great importance for the formation of one of his recurring themes, "life is insight". Being convinced of the determining influence of heritage, especially in degenerative phases within certain

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (474 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?