Rénovation linguistique et diffusion des innovations : l'exemple estonien : Thèse pour le doctorat

par Antoine Chalvin

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Claude Hagège et de Jocelyne Fernandez-Vest.

Soutenue en 1994

à Paris 3 .


  • Résumé

    L'objectif premier de ce travail est de determiner, a travers une etude de cas, comment et pourquoi des innovations linguistiques planifiees se repandent dans l'usage. Un objectif second est de fournir une presentation d'ensemble de la renovation de l'estonien. La premiere partie retrace l'histoire externe du mouvement de "renovation de la langue" (keekeuuendus), qui s'est droule es estonie entre 1912 et 1944 a l'initiative et sous la direction du linguiste johannes aavik (1880-1973). La deuxieme partie presente le contenu linguistique de la renovation. L'analyse des innovations phoniques, graphiques, morphosyntaxiques et lexicales montre que la plupart d'entre elles ne repondaient pas a un besoin linguistique, mais etaient destinees a "embellir" la langue en vue de son usage itteraire. La keeleuuendus apparait avant tout comme une entreprise d"esthetisation. L'etude du destin des innovation permet de determiner la proportion de celles qui sont passees dans la langue ecrite standard. Trois facteurs sont en correlation avec le succes : 1) la date de proposition. 2) l'importance accordee par aavik a l'innovation, d'ou depend l'intensite de la promotion. 3) l'origine. La troisieme partie s'attache a etudier et a expliquer la diffusion des innovations. L'etude se concentre d'abord sur les racines lexicales artificielles. Les courbes de diffusion tracees pour quelques-unes d'entre elles permettent de definir differents types de processus. Un modele general est ensuite porpose pour decrire par quelles voies et par quels moyens les innovations s'introduisent dans l'usage. On essai enfin d'expliquer pourquoi un nombre aussi eleve d'innovations ont ete adoptees par les usagers. Le succes de la keeleuuendus est attribue a une conjonction de facteurs propre a l'estonie des annees dix et vingt.


  • Résumé

    The main objective of this research is to determine, throught a case study, how and why planned linguistic innovations come into use. The secondary objective is to give a comprehensive survey on the renovation of estonian. The first part is devoted to the external history of the "language renovation" movement, which took placein estonia between 1912 and 1944 on the initiative and under the direction of the linguist johannes aavik (1880-1973). The second part describes the linguistic content of the renovation. The analysis of phonic, graphic, morphosyntactic and lexical innovations shows that most of them did not answer linguistical needs but were intended to make language more "beautiful" with regard to its literary use. The keeleuuendus appears first and foremost as an aesthetization. A study of the destiny of innovations enables us to determine the percentage of them which came into standard written language. Three factors are correlated with the sucess :1) the time of proposal, 2) the importance granted by aavik to the innovation, on which depends the intensity of promotion, 3) the origin of the innovation. The third part intends to describe and to explain the diffusion of innovations. The study is first focudes on artificial root-words. For some of them, diffusion curves are plotted; they reveal different pypes of processes. A general pattern is then proposed to describe by which ways and which means innovations come into use. The last chapter explains why a large number of them have been adopted by the users. The success of the keeleuuendus is due to a set of factors specific to estonia during the first decades of this century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (334 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 320-329

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2298
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17926
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.