Les relations anglo-turques 1939-1980

par Michael Arthur Riccioli

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Monica Charlot.

Soutenue en 1994

à Paris 3 .


  • Résumé

    A) turkev: the first anglo-turkish relations were established in 1580 between elizabeth i and sultan murad iii. The treaty signed granted certain privileges known as the capitulations. At the outbreak of world war ii, turkey abandoned the policy of association with germany and returned to the older tradition of friendship with great britain and on 19 october 1939, great britain, france and turkey signed a treaty of mutual assistance. Turkey was to adopt an attitude of armed neutrality throughout the war and stood as a "rampart" against a possible german invasion. In the meantime, turkey signed a treaty of non-aggression with bulgaria and later concluded a similar treaty with nazi germany. The secret meeting which took place between winston churchill and ismet inonu in adana was to convince the british government that turkey was not in a position to enter the war. Mention must also be made of the cicero case. Cicero (elyesa bazna) was the valet of sir hughe knatchbullhugessen (the british ambassador to turkey) and he photographed the ambassador's secret documents and sold rolls of film to the germans. On 19 march 1945, the russians denounced the russo-turkish treaty of friendship signed in 1925. B) cyprus: the ottomans conquered the island of cyprus in 1571 and it remained in their hands until 1878 when the administration was turned over to great britain who used it as a base, on condition that the british would contribute to the defence of the ottoman empire against russian attacks. In 1960 cyprus became an independent republic and a member of the commonwealth of nations. In 1974 the cypriot national guard overthrew the government of archbishop makarios and took control of the island, one of the guarantor powers, took action unilaterally (britain had declined a joint intervention) and invaded the island of cyprus to safeguard the lives and interests of the cypriot turks. Cyprus has remained a divided island ever since.

  • Titre traduit

    Anglo-turkish relations 1939-1980


  • Résumé

    A) turquie: les relations anglo-turques ont une longue histoire qui remonte a l'ere des capitulations accordees par la sublime porte a l'angleterre. C'est en 1580 que l'empire ottoman echangea avec l'angleterre les premieres lettres diplomatiques. Les relations anglo-turques reprirent dans les annees trente apres un long travail dans les annees vingt, pour un retablissement de l'amitie brisee par la premiere guerre mondiale. Cette reprise fut concretisee par la signature du traite tripartite anglo-franco-ture le 19 octobre 1939. Tout au long de la deuxieme guerre mondiale, la turquie resta non-belligerante. Entre-temps elle signa un traite de non-agression avec son voisin, la bulgarie et plus tard un autre traite avec l'allemagne nazie. La reunion secrete d'adana entre churchill et inonu devait convaincre le premier britannique de l'etat defavorable dans lequel se trouvait l'armee turque. Il y eut aussi pendant la guerre, l'affaire ciceron concernant des fuites d'informations qui se produisirent a l'ambassade de grande-bretagne a ankara et qui fit surface en 1944. Les renseignements etaient recuperes par les allemands. La periode immediate d'apres-guerre fut marquee par une serieuse deterioration des relations sovieto-turques. B) chypre: en 1959, la conference de zurich et plus tard celle de londres allait transformer chypre en une republique independante au sein du commonwealth. Le 15 juin 1974, le gouvernement de l'archeveque makarios fut renverse et la turquie debarquait a chypre, en tant que garant, sans la participation de la grece et du royaume-uni, les deux autres pays, garants, pour venir au secours de chypriotes turcs. En 1975 ils diviserent l'ile en deux et en 1983, rauf denktas proclama la republique turque du nord de chypre et devint son president. C) les relations anglo-turques ont traverse au fil des siecles de nombreuses turbulences diplomatiques et economiques, mais l'esprit des relations cordiales a toujours su reprendre le dessus. Quant a l'affaire chypriote, l'attitude respective des conservateurs britanniques (protures) et celle des travaillistes britanniques (philhellenes) a ete d'un tres net clivage, du moins jusqu'a la proclamation de la republique de chypre en 1960.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (947 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17784-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2388
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 12742
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.