Visage, masque et jeu

par Julie Dior

Thèse de doctorat en Études théâtrales

Sous la direction de Michel Corvin.

Soutenue en 1994

à Paris 3 .


  • Résumé

    This thesis begins with the idea of a certain reciprocity between the face and the masque. This idea is contained in the greek word prosopon, which designates the face as well as the mask and thus indicates that the two are in an inseparable couple-relationship. By introducing a separate word for "face", the romans fatally altered this concept. Topology, the science of variations and invariables, confirms ancient greek thought on the mask : the mask is simply the most exagger ated example of the transformations of a face which is itself in a perpetual state of change or becoming. More profondly , all subjects for lacan, and all languages for jakobson, are a construction of or a play between metaphore and metonymy. The subject is a pure signifier, deprived of essence-- a series of masks-- which lacan illustrated by means of topolog ical figures and the mask itself. Deleuze, serres and badiou have, each in their own manner, incorporated this concept in discourses that are, however, very different one from the other. After its initial exposition, this theory of masks i s articulated in several contexts : baroque court festivities using arcimboldo's paintings as a point of departure, pira ndello and the calling into question of identity, the image in the mirror and the double in theatre, the cinematographic c lose-up as mask, as well as a selection of contemporary mises en scene. The final chapter introduces the category of r eal, or that which resists all attempts at formalization and which is thus radically distinct from symbolical (metaphorical) and imaginary (metonymical). A reflection follows on what the topological concept of identity signifies f or the mask and the face in theatre.


  • Résumé

    Cette these a pour point de depart l'idee qu'il existe une certaine reciprocite entre le masque et le visage, idee contenue dans le mot grec prosopon qui designe a la fois le masque et le visage et qui indique que ceux-ci sont indissol ublement lies. En introduisant un mot distinct pour <visage>, les romains ont fatamement altere ce concept. La topologie , science de la variation et de l'invariant, confirme la pensee grecque sur le masque : le masque n'est que l'exemple le plus extreme des transformations du visage qui, lui, est en perpetuel devenir. Plus en amont, tout sujet pour lacan, comme tout langage pour jakobson, est une construction ou un jeu entre metaphore et metonymie. Le sujet est un signifian t pur, sans essencen- une serie de masques-- que lacan illustre au moyen des figures topologiques et du masque lui-meme. Deleuze, serres et badiou ont chacun a leur maniere incorpore ce concept dans des discours, pourtant, tres differents l'un de l'autre. Apres son exposition initiale, cette theorie du masque et du visage est articulee a travers plusieurs contextes : la fete de cour baroque a partir des tableaux d'arcimboldo, pirandello et la mise en doute de l'identite, l'image du miroir et le double au theatre, le gros plan au cinema comme masque, ainsi qu'a travers une selection de mise s en scene contemporaines. Le chapitre final introduit la categorie du reel, ou ce qui resiste a toute formalisation et qui se distingue ainsi radicalement du symbolique (metaphorique) et de l'imaginaire (metonymique). Il s'ensuit une reflexion sur ce que le concept topologique de l'identite signifie pour le masque et le visage au theatre.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (403 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D4 178
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17778

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2676
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 11491
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.