Le surréalisme et la mort

par Thierry Aubert

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Henri Béhar.

Soutenue en 1994

à Paris 3 .


  • Résumé

    Starting from the antagonism between death and a society centred on the individual, surrealism adopts various approaches, thanks to which its texts succeed in producing, associated with a reflection on myth, representations that increase the standing of modern atheist individual and integrate the irremediable fact of his death. Firstly, a network of signs associated with death helps avoid a merely dichotomic perception of individual existence. It concerns all aspects of surrealist experience - not only spatio-temporal perception, or the creatures met, but also the representation of the individual. Moreover, surrealists endeavour to define the significance of phenomenon of death proper. They also determine several possible relationships of the individual with death, from two exterme attitudes : union with death or tension between death and life. Finally, the act of writing itself partakes of individual though regarding death. It seems to be a true transcription of death. This is especially obvious in the resort to humour, the choice between different kinds of writing or the way of ending the text

  • Titre traduit

    Surrealist and death


  • Résumé

    A partir de l'antagonisme entre la mort et une societe centree sur l'individu, le surrealisme elabore un ensemble de demarches grace auxquelles sa production litteraire parvient a donner, en relation avec une reflexion sur le mythe, des representations qui valorisent l'individu, moderne et athee, et integrent le caractere irremediable de sa mort. D'abord, un reseau de signes mortiferes detourne d'une perception simplement dichotomique de l'existence individuelle. Il concerne toutes les donnees de l'exprerience surreelle, tant la perception spatio-temporelle, les creatures rencontrees que la maniere dont l'individu est represente. Par ailleurs, les surrealistes s'attachent a redefinir la portee du phenomene lethal proprement dit. Ils determinent aussi differentes relations entre individu et mort, a partir de deux attitudes extremes (soit un contact fusionnel avec la mort, soit une tension entre mort et vie). Enfin, meme l'ecriture participe du questionnement individuel face a la mort. Elle se presentent comme une veritable transcription lethale. Cela apparait surtout dans le recours a l'humour, le choix entre differents types d'ecritures ou le traitement de la clausule.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par l'Âge d'homme à [Paris]

Le surréaliste et la mort


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (551 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17775-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2281
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par l'Âge d'homme à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : Le surréaliste et la mort
  • Dans la collection : Bibliothèque Mélusine , [9]
  • Détails : 1 vol. (320 p.)
  • ISBN : 2-8251-1443-X
  • Annexes : Bibliogr. p. 311-312. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.