L'anaphorisation : de la pronominalisation à l'ellipse : approche métaopérationnelle

par Drissia Chouit

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Henri Adamczewski.

Soutenue en 1993

à Paris 3 .


  • Résumé

    This thesis is composed of three parts: nominal group anaphora, verbal group anaphora and predication anaphora. As it is too general, the concept of anaphora needed redefinition. So, i made a distinction between two types of anaphora: one of phase i which signals that when the enunciator refers to the previous context, the operation he makes is limited to the semantic programme of the items he takes back, and the other of phase 2 which signals that this semantic level is presupposed and that the grammatical structure is pre-constructed because co-accepted by the enunciator and the co-enunciator. This distinction was necessary to give a satisfactory explanation to the structuring and functioning of pronouns, this, do this and do so on the one hand (anaphora of phase 1) and the, that, it, do that, do it,-ing and do operator of syntactic liaison between subject and predicate on the other (anaphora of phase 2). This abstract mechanism of phases gave me tools to show the coherence of the architecture underlying the three languages studied, and to show that one language can shed lights on the functioning of another. I also compared my explanation to that of contemporary researchers to make explicit the new measures i brought. . .

  • Titre traduit

    Anaphoric relations: from pronominalization to ellipsis. Metaoperational approach. A contrastive trilingual study. (english, french and arabic) and problems of translation


  • Résumé

    Notre these comprend trois parties: l'anaphorisation du groupe nominal, du groupe verbal et de la relation predicative. Mais, le concept d'anaphorisation etant tres general, nous avons ete amenee a le redefinir. Nous avons etabli une distinction entre deux niveaux d'anaphorisation: celle de phase i qui signale que le contenu de sens et les traits semiques definitoires, et celle de phase 2 qui depasse le niveau semique en acceptant le deja- structure. Cette distinction s'est revelee pertinente dans les trois parties de la these. L'anaphorisation de phase 1 a ete utilisee pour expliquer le fonctionnement des pronoms, de this, et de do so alors que l'anaphorisation de phase 2 a pu nous fournir une explication pour le fonctionnement de l'article dit - defini, that, it, do that, do it, le metamorphene ing et do operateur grammatical de soudure entre le sujet et le predicat. Ce mecanisme abstrait des phases nous a permis de montrer la coherence de l'architecture qui sous-tend les trois langues etudiees et de montrer qu'une peut eclairer le fonctionnement d'une autre. Nous avons aussi confronte nos propos a ceux des chercheurs contemporains pour bien montrer ce que nous avons apporte de nouveau pour rendre le fonctionnement grammatical des langues intelligible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (470 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17551

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2517
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 14103
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.