Etude des particularismes lexicaux du francais ecrit et parle en nouvelle-caledonie : approche polylectale

par Christine Pauleau

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Suzanne Lafage.

Soutenue en 1992

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La nouvelle-caledonie, teritoire d'outre mer francais du pacifique sud, est un archipel multilingue ou le francais est la langue officielle et l'unique vehiculaire. L(observation des variations lexicales que la langue francaise subit en ce contexte est menee a partir d'un corpus "polylectal", prenant en compte differents registres (de l'oral le plus familier a l'ecrit le plus litteraire), differentes varietes linguistiques (sociolectales, ethnolectales), differentes variables concernant les locuteurs (age, sexe, langue maternelle. . . ). . . Etc. Cette oobservation polylectale met en evidence que la tres grande majorite des variantes lexicales est commune a tous les groupes en presence dans le pays, et que, aux cotes du francais standard (des medias, de l'administration, de l'enseignement), le vehiculaire d'usage courant est un "francais caledonien", francais regional des antipodes. Un inventaire (divise en deux : "langue generale", 242p. , et "phytonymes zoonymes", 220 p,) repertorie et decrit sous la forme d'articles lexicographiques quelques 2000 particularismes lexicaux reperes dans le corpus, un classement typologique de ces particularites revele les divers procedes de formation de ces changements lexicaux par rapport au francais dit "standard".

  • Titre traduit

    Lexical particularisms in written and spoken french in new-caledonia : a polylectal approach


  • Résumé

    New-caledonia, a french territory in the south pacific, is a multilingual archipelago where french language is the official and sole vehicular languauge. French language is subject to lexical changes in this context and their observation has been carried out on a "polylectal" corpus which takes into account different levels (from the most familiar variety of spoken language to the most literary written language), different linguistic varieties (sociolects, ethnolects), different variables concerning the speakers (age, sex, mother tongue. . . ) etc. Such a polylectal observation points out that most of the lexical items are common to all groups living in the country, and that besides standard french (medias, administration, education), the usual common language is a "caledonian french", a regional french on the other side of the world. An inventory (divided into two sections : "general language", 242 p. , and "phytonyms - zoonyms", 220p). Describes in a lexicographical form, a list of 2000 lexical items found in the corpus. A typological classification of these lexical particularisms shows the various word formation processes of the lexical changes in comparison with standard french.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16959-<1 À 4>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1570
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 11125
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.