Le pret a interet et l'usure au regard des legislations antiques, de la doctrine catholique, du droit positif et du droit musulman

par JAOUAD EL MALHOUF

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de François Vallançon.

Soutenue en 1994

à Paris 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude se propose de traiter de la question du pret a interet et de l'usure. En effet, l'actualite de ce theme se renforce par la perennite du probleme de l'argent et de la religion. L'islam qui n'est pas une religion qui permet de separer les activites humaines en profaness ou sacrees, intervient de maniere directe dans le domane economique, en particulier, par la prohibition de la pratique de l'interet, qualifie de riba, interdit par la sharia. Pour eviter d'etre "unidimensionnel", nous avons tenter de situer le probleme dans le temps et dans l'espace, ainsi le parallele avec les dispositions des legislations anciennes, de la doctrine catholique et du droit moderne. Si la plupart des pays du monde musulman ont adopte des codes modernes inspires du droit occidental, il n'en reste pas moins que plusieurs difficultes d'ordre juridique, surviennent a cause de l'application de la regle prohibitive de l'interet. Cette problematique, nous a conduit a analyser ces difficultes et les solutions preconisees par l'arbitrage international.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.