Machine et pensée : l'importance philosophique de l'informatique et de l'intelligence artificielle

par Pierre Wagner

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean Mosconi.

Soutenue en 1994

à Paris 1 .


  • Résumé

    Ce travail a pour but d'evaluer l'importance philosophique de l'informatique et de l'intelligence artificielle, en procedant a l'etude des relations entre machine et pensee. Pour cela, on examine de maniere successive les differents arguments qui sont developpes dans la philosophie contemporaine pour ou contre les theses mecanistes. Selon les versions les plus radicales de ces theses, qui s'inspirent des travaux effectues en intelligence artificielle, une machine peut penser et l'on peut concevoir un modele mecanique de l'esprit a partir de notions empruntees a l'informatique. Au sujet de l'intelligence artificielle, l'analyse montre, d'une part, ce qu'une reflexion philosophique sur les rapports entre machine et pensee peut attendre des progres realises dans ce domaine, et interroge, d'autre part, la pertinence des rapprochements qui sont souvent proposes entre certaines philosophies de la tradition (comme celles de descartes, hobbes, leibniz ou la mettrie) et la maniere dont l'intelligence artificielle concoit l'esprit. On montre aussi que l'informatique en tant que telle souleve, au sujet des relations entre machine et pensee, certains problemes qui lui sont propres, qui sont souvent occultes par le debat relatif au mecanisme et a l'intelligence artificielle, et qui ne meritent pourtant pas moins l'attention du philosophe. Ces problemes sont poses a partir d'une etude des relations entre logique et informatique.

  • Titre traduit

    Machine and thought : the philosophical importance of computer science and artificial intelligence


  • Résumé

    The goal of this work is to value the philosophical importance of computer science and artificial intelligence, by studying the relations between machine and thought. The arguments raised for and against mechanism in the contemporary philosophy are examined successively. In this case, the theses of mechanical philosophy are based on computer science and on artificial intelligence. According to the strongest of these theses, a machine can think and a mechanical model of thought using ideas in computer science can be designed. With regard to artificial intelligence, the two main points examined are the following : fist, what can be expected from the progress made in this domain, by a philosophical investigation of the relations between machine and thought ? second, is the parallel often drawn between philosophers as descartes, hobbes, leigniz or la mettrie on the one hand, and the representation of mind according to artificial intelligence on the other hand, a valid one ? on this last point, it is argued that the answer is no. As for computer science, it raises its own questions about machine and thought, questions that are often overlooked, and ignored by the debate on mechanism and artificial intelligence, while they no less deserve philosophical examination. These questions are raised by studying the relations between logic and computer science.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 405 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1920
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17196
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.