Philosophie et question de l'homme en France à l'époque de la Renaissance

par Emmanuel Faye

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Hélène Védrine.

Soutenue en 1994

à Paris 1 .


  • Résumé

    Je m'efforce de montrer comment la philosophie de Descartes, avec son projet en 1636 d'une "science universelle pour élever notre nature à son plus haut degré de perfection", s'inscrit dans la continuité de la philosophie renaissante en France telle qu'elle s'est recentrée sur la question de l'homme et de l'accomplissement de ses virtualités, depuis la "scientia de homine" de Raymond Sibiuda (1436) et surtout l'"humana scientia" de Charles de Bovelles (1511), jusqu'à la formulation par Montaigne de l'existence d'une "science morale" (1580), et la définition par Pierre Charron de la "vraye science de l'homme" (1604). Ce travail constitue ainsi la première thèse française centrée sur l'œuvre de Bovelles, dont l'importance philosophique est restée trop longtemps méconnue. Bovelles est en effet l'auteur de la première philosophie moderne de l'homme, dégagée des christologies du XVème siècle (à la manière, par exemple, de celle qui conclut la docte ignorance de Nicolas de Cues). Plus généralement, on voit alors comment, sur la question de l'homme, philosophie et théologie se distinguent, en France, de manière progressive, mais radicale, grâce au travail de la pensée accompli de Bovelles à Descartes.

  • Titre traduit

    Philosophy and the question of man, in France at the time of the Renaissance


  • Résumé

    Itry to show the philosophy of Descartes with his propect, in 1636, of "a universal science tendin to raise our nature to its highest degree of perfection", is in line with a general philosophical trend ahead atested in France by Raymond Sibiuda's "scientia de homine" in 1436, Charles de Bovelles's "humana scientia" in 1511, the formulation by Montaigne of the existence of a "moral science" in 1580, and the definition by Pierre Charron of "la vraye science de l'homme" (the true science of man) in 1604. I show how, as to the problem of man, philosophy and theology pregressively but radically differ. I also try to put into light the philosophical value of Charles de Bovelles's thought which is still too often underrated.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par J. Vrin à Paris

Philosophie et perfection de l'homme : de la Renaissance à Descartes


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (587 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 533-558. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 94 : 131
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17959-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2787
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par J. Vrin à Paris

Informations

  • Sous le titre : Philosophie et perfection de l'homme : de la Renaissance à Descartes
  • Dans la collection : Philologie et Mercure , 0985-4924
  • Détails : 1 vol. (397 p.)
  • ISBN : 2-7116-1331-3
  • Annexes : Bibliogr. p. 371-388. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.