Les héritages glaciaires de l'apennin : problèmes géomorphologiques et paléoclimatiques posés par la reconstitution des paléoenvironnements glaciaires de l'italie péninsulaire

par Emmanuel Jaurand

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jeannine Raffy.

Soutenue en 1994

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les heritages glaciaires de la chaine apennine (italie peninsulaire) posent un double probleme de geomorphologie historique auquel les chercheurs ont apporte des reponses partielles et contradictoires : l'extension des paleoglaciers et le nombre de glaciations pleistocenes. Abritant l'unique relique glaciaire de l'apennin (glacier de cirque du calderone), le massif du gran sasso d'italia a connu au wurm recent un englacement de type alpin, d'une superficie totale de 70km2. L'hypothese d'une glaciation pre-wurmienne ne peut s'appuyer sur le conglomerat de piemont de pietracamela. En revanche, les accumulations glaciaires et fluvioglaciaires du fosse tectonique du campo imperatore relevent de deux glaciations distinctes. Les moraines de retrait fini-wurmiennes apparaissent faillees. Dans les autres massifs de l'apennin central se retrouvent quelques marques polyglacialistes: cirques emboites (sibillini), moraines frontales inegalement conservees (piano di aremogna), cones fluvioglaciaires emboites (velino). Au wurm recent, les fronts glaciaires se tenaient a des altitudes minimales comparables dans l'apennin central adriatique et tyrrhenien (1000-1200m): la modeste altitude des massifs proches de la mer tyrrhenienne a ete compensee par une alimentation nivale plus copieuse assuree par les vents de sud-ouest. La proximite de la mer ligurienne a egalement avantage l'apennin septentrional : dans les alpes apuanes les glaciers sont descendus jusque vers 600m et la limite des neiges permanentes se situait a 1400m, ce qui constitue un record en mediterranee. L'apennin de parme recele une moraine pre-wurmienne et des moraines attribuables a des stades apenniniques de retrait chronologiquement encadres. Le sud de l'apennin n'a connu qu'un englacement negligeable.

  • Titre traduit

    The glacial landforms of the apennines : geomorphologic and paleoclimatic issues about the reconstitution of the glacial paleoenvironments of italian peninsula


  • Résumé

    The glacial landforms of the apennines (italian peninsula) lay two geomorphological problem : the extent of paleoglaciers and the number of pleistocene glaciations; the authors have given partial and contradictory hypothesis. Conserving the only glacier of the apennines (cirque glacier of the calderone), the gran sasso d'italia grup was glaciated during the wurm recent period : the glaciers covered 70km2. The hypothesis of a pre-wurmian glaciation cannot be proved by the piedmont conglomerate of pietracamela. But the glacial and fluvio-glacial deposits of the campo imperatore fault trough are refered to two distinct glaciations. The wurmian retreat moraines are faulted. In the other mountains of the central apennines there are several polyglacialist forms : stacked cirques (sibillini), frontal moraines which are unequally conserved (piano di aremogna), stacked fluvio-glacial cones (velino). During the recent wurm, the glacial fronts were situated at minimal altitudes of 1000-1200m in the adriatic and tyrrhenian central apennines : the lower altitude of the mountains of the tyrrhenian central apennines was made up with more important snowfalls brought by south-west winds. The proximity of the ligurian sea has favoured the northerm apennines too: in the apuan alps, the glacial fronts were situated at about 600m and the perennial snowline was at 1400m : this is a record in the mediterranean area. The parma apennines conserve a pre-wurmian moraine and retreat moraines can be referred to apenninic stages with absolute datations. In the southern apennines, the galcier exent was negligible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Publications de la Sorbonne à Paris

Les glaciers disparus de l'Apennin : géomorphologie et paléoenvironnements glaciaires de l'Italie péninsulaire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (601 f., xxi f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 94 : 160
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17969-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2806
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 736
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Publications de la Sorbonne à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les glaciers disparus de l'Apennin : géomorphologie et paléoenvironnements glaciaires de l'Italie péninsulaire
  • Dans la collection : Géographie , 10 , 0766-0448
  • Détails : 1 vol. (382 p.-[16] p. de pl.-[1] dépl.)
  • ISBN : 2-85944-335-5
  • Annexes : Bibliogr. p. [337]-365
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?