Essai méthodologique pour une approche diachronique et comparée de la forme, du sens et de la fonction des représentations rupestres schématiques d'Afrique équatoriale

par Alexandra Loumpet-Galitzine

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Roger de Bayle des Hermens.

Soutenue en 1994

à Paris 1 .


  • Résumé

    Equatorial african rock art have for a long time been expressed through sketches influenced by western perception of forms. Including the mastery of technique and esthetics, theconcept of art is therefore the basis of a knowledge and a method used in prehistory. Cultural evolutionism moreover, helps to correlate the concept of art and the notion of progress. As such, the paintings and engravings of equatorial africa have been influenced by ideological approaches of themajor paradigm of "prehistoric art", in relation to the perfection criteria conveyed through art on the one hand, and through the presumed situation of those who produce them within the scale of the stages of cultural evolution, on the other hand. Current critical reviews tend to relativize an approach that is largely permanent. It seems hoewever possible, through an an explicit interdisciplinarity, to propose a different methodological based on graphic communication systems. The analysis scheme adopted include semiotic, anthropology as well as the history of art. Its main objective is to modify the values given to rock art and to try to organize available data into a hierarchical structure. A methodological essay on the structural relationship beetwen meaning, form and function is hence suggested for the rock art of equatorial africa.


  • Résumé

    Les representations rupestres d'afrique equatoriale ont longtemps ete interpretees autravers le schemes inclus dans une perception occidentale des formes. Le concept d'art, a la fois maitrise technique et intention esthetique, se trouve ainsi au fondement d'un savoir et d'une methode utilises en prehistoire. L'evolutionisme culturel permet par ailleurs de correler le concept d'art a la notion de progres. Les representations peintes ou gravees d'afrique equatoriale apparazissent a ce titre doublement impliquees par des approches ideolologiques du paradigme majeur de l'"art prehistorique". D'une part, vis-a-vis des criteres de perfection vehicules par l'art, d'autre part, par la situation presumee des peuples producteurs dans l'echelle des stades d'evolution culturelle. Les revisions critiques en cours s'attachent a relativiser une approche marquee d'une grande permanence. Il apparait neanmoins possible, au travers d'une interdisciplinarite explicite, de proposer une voie methodologique differente, basee surles systemes de communication graphique. La grille d'analyse elaboree fait aussi bien appel a l'anthropologie, la semiologie qsue la philosophie de l'art. Elle a pour principal objectif de modifier les valeurs attachees a l'art et de tenter de hierarchiser les donnees disponibles. Un essai methodologique sur les relations structurelles entre sens, forme et fonction est ainsi propose pour les sites rupestres d'afrique equatoriale.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (315 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17977

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2815
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.