La noblesse d'Église : famille et pouvoir dans la chevalerie immédiate rhénane, XVIIe- XVIIe siècles

par Christophe Duhamelle

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Étienne François.

Soutenue en 1994

à Paris 1 .


  • Résumé

    La domination des principautes ecclesiastiques de la rhenanie moyenne par la chevalerie immediate d'empire au cours des xviie et xviiie siecles fait l'objet de cette these qui explore les liens entre l'originalite institutionnelle, la specialisation sociale et l'organisation familiane d'un groupe de noblesse emblematique des elites du sud-ouest du saint-empire. L'etude, menee a partir de vingt lignages, montre d'abord comment la differenciation institutionnelle et confessionnelle conduit le groupe a devenir une veritable noblesse d'eglise qui se reserve chapitres cathedraux et sieges episcopaux par l'application d'un exclusivisme nobiliaire struct et par la constitution de reseaux familiaux solides. Les strategies matrimoniales sont ensuite etudiees a la fois sous l'angle de leur fermeture, rendue necessaire par la severite des preuves de noblesse exigees par les chapitres, et sous celui de leurs adaptations aux evolutions politiques, aux succes ecclesiastiques et au caractere de plus en plus dynastique des lignages. Ce "resserrement lignager" est enfin apprehende au travers de le demographie, de la repartition des taches au sein des familles et du renforcement de la discipline des heritages : le lignage, reduit en nombre, se consacre desormais avant tout a la reussite ecclesiastique et a la conservation du patrimoine grace a une redefinition contractuelle du role de chacun. Menee dans un cadre comparatif large, cette etude ne met pas seulement en valeur l'importance des reseaux familiaux dans le maintien et l'adaptation d'une noblesse autonome inscrite dans les etats oligarchiques et dans un saint-empire meridional qui

  • Titre traduit

    The church's nobility. Family and power among the rhenish imperial knights during the 17th ans 18th centuries


  • Résumé

    This ph. D. Deals with the domination upon the ecclesiastical principalities in the middle rhineland by the imperial knights during the 17th and 18th centuries, and with the links between the institutions, the social specialization and the family organization among this nobility, that is a good example for the elites in the southwest holy empire. Focusing on twenty lineages, the stufy show first how institutional and confessional differenciation leads the group into becoming a real "church's nobility" that monopolizes the cathedral chapter and the episcopal seats through a thorough aristocratic exclusivism and strong kin networks. The matrimonial strategies are then described as closed ones, because of the genealogical proofs resuired from the canons by the chapters, but also as flexible ones, that can follow the political change, the episcopal success and the dynastisation of the lineages. This "tightening of the lineage" is fanally emphasized by considering its demographical aspects, the balance of power in the family and the reinforcement of the inheritance's discipline : numerically reduced, the lineage devotes a growing part of its energy to the ecclesiastical success and the conservation of the patrimony by contractually redefining the role of each of its members. In a wide comparative frame, this study not only emphasizes the importance of kinnetworks for the survival and adaptation of a self-governing nobility in oligarchical princebishoprics and in the southwest holy empire, that remains an original institutional and

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Éd. de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris

L'héritage collectif : la noblesse d'Église rhénane, 17e-18e siècles


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (662 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 94 : 140
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17958-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1567
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2783
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Éd. de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'héritage collectif : la noblesse d'Église rhénane, 17e-18e siècles
  • Dans la collection : Recherches d'histoire et de sciences sociales , 82
  • Détails : 1 vol. (361 p.)
  • ISBN : 2-7132-1259-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [317]-343. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.