Rapports des techniques de la composition musicale contemporaine et de l'art traditionnel japonais

par Yoko Kubo

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Iannis Xenakis.

Soutenue en 1994

à Paris 1 .


  • Résumé

    Voila pres de cent trente ans que la musique occidentale a fait son apparition au japon. Face aux conceptions occidentales fort differentes des leurs, les compositeurs japonais se trouvent aux prises avec le dilemme suivant : comment cree en conservant une identite propre. Paralellement, la presence des arts traditionnels japonais lors de l'exposition universelle a paris, en 1889, touche profondement les peintre impressionnistes et influence les musiciens francais d'alors. Meme a notre epoque de nombreuses compositions occidentales revelent l'empreinte de la culture japonaise. Nous nous proposont dans notre these d'observer comment les compositeurs occidentaux et japonais concoivent et assimilent leurs influences reciproques. D'abord nous exposont le mystere oriental a travers l'histoire de la musique traditionnelle japonaise, la conception du beau, de la nature et de la religion, ainsi que la conception de la langue, des sons, des couleurs et le role de l'esthetisme dans la sensibilite et la vision du temps et de l'espace chez les japonais. Puis nous abordons quelques-uns des principaux arts traditionnels japonais en illustration aux conceptions exposees. Nous commentons les divers comportements qu'adopterent les compositeurs avec l'importation de la musique occidentale. Ensuite, nous reflechissons sur l'antonymie orient-occident a travers des oeuvres de compositeurs occidentaux, japonais et enfin des notres. Nous terminons en analysant certains aspects de l'avenir de la musique contemporaine.

  • Titre traduit

    Relations between the techniques of contemporary musical composition and the japanese traditional arts


  • Résumé

    It has been nearly one hundred and thirty years since the appearance of occidental music in japan. Faced with the very different occidental concepts, japanese composers have been in the following dilemma : how to create while conserving their own identity. Similarly, the presence of japanese traditional arts at the universal exposition in paris, in 1889, profoundly touched the inpressionist painters and influenced the french musicians of the time. Even in our own epoch numerous occidental compositions show the influence of japanese culture. I propse in my thesis to show how occidental and japanese composers retain and assimilate their reciprocal influences. First, i explore the oriental mystery through japanese traditional musical history and its concepts of beauty, nature and religion, as well as perceptions of language, sound, colour, and the role of aesthetism in the japanese sensibility and vision of time and space. Also, i analyse some principal japanese traditional arts as illustrations of these concepts. I comment on the different comportments of composers with respect to the importation of occidental music. Next, i consider the oriental-occidental antonyms through the works of occidental and jananese composers, myself included. I conclude by considering some perspectives of the future of contemporary music.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (471 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18712-<1 À 3>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.