Danses magico-religieuses coréennes

par Hyon Ok Kim

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Germaine Prudhommeau.

Soutenue en 1994

à Paris 1 .


  • Résumé

    Il existe dans le destin des peuples et des cultures, comme dans les destinées individuelles, des époques particulièrement importantes, charnières où l'avenir se joue et ou infléchir le plateau de la balance d'un côté ou l'autre revient à modifier le cours de l'histoire d'un pays ou même d'une civilisation. La Corée se trouve actuellement dans une telle situation où tout est possible et où une prise de position ou une autre peut modifier son développement. Depuis des origines qu'il est possible de dater à 2. 333 av. J. C (donc 4 227nas), nous pouvons retracer le courant continu qui, d'empire en empire, a mené le peuple coréen dans la logique de son développement. C'est seulement au début du XXeme siècle qu'est survenu le contact avec le monde occidental qui a apporté des modifications importantes. Les coréens restent donc les héritiers d'une vieille civilisation encore vivante dans un monde où il est si difficile de retrouver à l'état de vécu les racines de l'humanité. Les danses magico-religieuses témoignent de cette réalité et sont encore pratiquées aujourd'hui. Le sujet de notre étude est donc de retranscrire ces témoignages dans la mesure du possible. Après avoir fixé les idées en parlant des fondements philosophiques et historiques de la civilisation coréenne sans lesquels il est impossible de comprendre les gestes et les chorégraphies traditionnels, nous serons donc amenés à décrire dans le détail différents aspects caractéristiques de cet héritage menace, mais pourtant persistant et prêt à renaitre.

  • Titre traduit

    Korean magic religious dance


  • Résumé

    It existe in the destiny of people and cultures particulary important period where the future can be involved in different ways to modify the history of a country or a civilisation : Korea find itself currently in a situation where everthing is possible and can modify it's develpment. Koreans have received the heritage of old culture still living in the current world where it is difficult to preserve the root of humanity. Korean magic religious dance testimonies it's reality and are practiced today. It brings us to 2. 333 B. C and since this time we can retrace the continuous current which, from empire to empire, had guided Korean peoples in the logic of their development. It is only in the beginning of twenty centuries that had come the contact with western culture which have brought important change. After fixing the philosophie and history of Koran civilization, we describe the different aspects of this heritage manaced, but persistant and ready to reborn. This these are composed of two volumes the first exposing the subject the second presenting 289 illustrations. Some are drawing but most are photographies in color which were realized during the celebration of rituels.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (289 f., 215 f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17395-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1662
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1244
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.