La notion d'anarchie pendant la Révolution française (1789-1801) : formation d'un concept

par Marc Deleplace

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Vovelle.

Soutenue en 1994

à Paris 1 .


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to study the development of the concept of anarchy in the political discourse from 1789 to 1801. The elaboration of this concept was achieved through the three different uses of the words "anarchy" and "anarchist(s)". The notion of anarchy appeared in the great institutional debates that ponctuated the french revolution from 1789 to 1795. It was used in turn by the "monarchiens" who defended the royal prerogative against the supporters of a sovereign nation and by the "thermidoriens" who supported the idea of a representative government against those who were in favour of direct democracy ; it was used to declare that republic was unachievable and to defend monarchy, then to condemn it, before being recognized by the "thermidoriens" belonging to the revolutionary government. The word "anarchist(s), a newly coined word then, successively branded the opponents of both the "girondins" and the "thermidoriens". Finally a social discourse about anarchy was achieved from which emerged the main first outlines of the anarchist.

  • Titre traduit

    The notion of anarchy in the french revolution (1789-1801) : elaboration of a concept


  • Résumé

    Le but de cette these est d'etudier la formation du concept d'anarchie dans le discours politique revolutionnaire, de 1789 a 1801. La construction de ce concept s'accomplit autour de trois emplois differents des mots "anarchie" et "anarchiste(s)". La notion d'anarchie apparait dans les grands debats institutionnels qui rythment la revolution de 1789 a 1795 : elle sert tour a tour aux monarchiens, defenseurs de la prerogative royale, contre les partisans de la souvereinete de la nation et aux thermidoriens, partisans du gourvernement representatif, contre les aspirations a la democratie directe ; elle est utilisee pour declarer impossible la republique et defendre la monarchie, puis la condamner, avant d'etre identifiee par les thermidoriens au gouvernement revolutionnaire de l'an ii. Le designant "anarchiste(s)", creation neologique, fletrit successivement les adversaires des girondins et des thermidoriens. Enfin s'elabore un discours social sur l'anarchie d'ou emerge une premiere figure de "l'anarchiste". Ces trois emplois contribuent egalement a la formation du concept d'anarchie comme anti-modele de societe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (492 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 623
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I2421
  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 944.04 DEL
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Z 32630
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16985

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1197
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1798
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.