Etude de la morphologie et de la stabilite des arseniates de fer synthetiques

par CHRISTOPHE GROSSIN

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de B. BLAISE.

Soutenue en 1994

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La biolixiviation de minerais auriferes refractaires arsenopyriteux aboutit a une production d'effluents liquides contenant des concentrations elevees en arsenic. Le traitement de telles solutions par neutralisation a ph 7 par de la chaux et/ou de calcite permet la formation d'arseniates de fer. Ces residus doivent etre suffisamment stables pour envisager un depot sans danger pour l'environnement. Le but de cette these est donc de determiner la morphologie et la stabilite de ces arseniates de fer. La structure des arseniates de fer est etudiee en fonction de la temperature, du rapport fe/as et de la concentration en sulfate. La competition entre les ions sulfates et arseniates vis a vis de la complexation avec l'hydroxyde de fer montre qu'elle limite la formation de la scorodite, qui n'apparait qu'a 80c pour des rapports fe/as<1,3. Dans tous les cas les precipites d'arseniates de fer amorphes ou cristallises sont formes par l'association de clusters agreges. L'etude de la stabilite est realisee sur des echantillons synthetiques et sur les residus issus du traitement des effluents de biolixiviation. La stabilite des composes amorphes est fortement dependante du rapport molaire fe/as. Les residus de biolixiviation sont stables s'ils ne contiennent plus de sulfures, seulement des composes oxydes fe(iii) et as(v), si le ph de neutralisation est de 7 et si le rapport fe/as est superieur a 3


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 211 P.
  • Annexes : 64 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.