Etude structurale du greenstone belt paleoproterozoique du rio itapicuru (bahia, bresil) : importance des granitoides syntectoniques, controle des mineralisations auriferes et evolution geodynamique transamazonienne (2,0 ga) du craton de sao francisco

par FERNANDO CESAR ALVES DA SILVA

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de M. FAVRE.

Soutenue en 1994

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'evolution structurale de la ceinture de roches vertes d'age proterozoique inferieur (transamazonien, ca. 2. 0 ga) du rio itapicuru (etat de bahia, bresil) est fondee sur l'acquisition de nouvelles donnees microtectoniques, cinematiques et geochronologiques obtenues a la fois sur les roches supracrustales et sur les granites. Les resultats demontrent que la fermeture du bassin se realise par l'intermediaire de deux evenements tectoniques d1 et d2, en reponse a une direction de raccourcissement orientee nw-se. - l'evenement precoce (d1) est principalement represente par des chevauchements a vergence se uniquement preserves dans la partie sud-est du bassin et responsables de la formation de la foliation. Le granite de barrocas, date a 2127 5 ma par la methode d'evaporation directe sur monozircon (age #2#0#7pb/#2#0#6pb), est interprete comme mis en place au cours de cet evenement. - la deuxieme phase (d2), developpee dans le meme cadre tectonique est tres fortement accompagnee par la mise en place diapirique de nombreuses et volumineuses intrusions granitiques allongees selon une direction ns. La foliation etant ainsi plissee et verticalisee, une tectonique decrochante senestre, affectant les plans de foliation orientes ns, remplace les chevauchements d1. Cette tectonique, egalement demontree par l'etude des orientations preferentielles d'axes c du quartz, est particulierement bien marquee dans les granites, interpretes comme etant syn-tectoniques. La datation de ces granites, toujours par la methode #2#0#7pb/#2#0#6pb, a permis de dater l'evenement d2 autour de 2080 ma. Les conditions metamorphiques etant similaires pour les evenements d1 et d2, il est propose que ceux-ci se sont developpes dans un meme processus continu. L'analyse de la deformation finie a montre l'existence d'un gradient de deformation croissant depuis l'ouest vers l'est et atteignant son maximum le long du granite tres deforme de poco grande. Cette zone ns, baptisee main shear zone (msz), est interpretee comme etant le temoin de la trace d'une ancienne subduction de type oblique qui a controlee la fermeture du bassin rio itapicuru. Les mineralisations auriferes, importantes d'un point de vue economique dans la region etudiee, ont ete analysees dans le but d'integrer leur formation dans l'histoire tectonique globale du bassin rio itapicuru. L'or, de type filonien mesothermal, s'est concentre dans les stades tardifs ou posterieurement a la tectonique d2, dans des conditions ductile/fragile a fragile. Les fluides mineralisateurs se sont mis en place le long des discontinuites preexistantes (shear zones et contacts lithologiques) expliquant le surprenant parallelisme observe entre le grand axe des corps mineralises et la lineation d'allongement. En conclusion, un modele d'evolution du bassin du rio itapicuru est presente. La fermeture du bassin resulte de l'intervention de deux processus distincts, une tectonique de type horizontale (chevauchements d1) et une tectonique verticale (diapirs granitiques syn-d2). Ainsi, le style geodynamique du cycle transamazonien apparait intermediaire entre la tectonique archaique (accretion crustale et magmatogenese) et la tectonique moderne dominee par la derive horizontale des continents

  • Titre traduit

    Structural study of the early proterozoic rio itapicuru greenstone belt (bahia, bresil) (importance of the syntectonic granitoids, controls of the gold mineralizations and the transamazonian geodynamic evolution (2,0 ga) of the sao francisco craton)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 297 P.
  • Annexes : 220 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ALV
  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l’Univers en région Centre.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 03-743
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.