Ciblage d'un antigene : augmentation de la reponse humorale a l'aide d'une neoglycoproteine substituee par le muramyl dipeptide

par PATRICK SANTAMBIEN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de A.-C. ROCHE.

Soutenue en 1994

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les anticorps diriges contre des polypeptides naturels tels que le facteur de croissance basique des fibroblastes (bfgf) permettent leur mise en evidence, leur dosage dans les fluides biologiques ou dans les tissus et leur isolement. Cependant, ces facteurs ne peuvent generalement pas etre utilises directement comme antigene en raison de la difficulte a les purifier et de leur stabilite limitee. La synthese peptidique permet d'obtenir des molecules qui constituent d'excellents haptenes. Ceux-ci, trop petits pour stimuler une reponse immunitaire, peuvent etre couples a une macromolecule antigenique et devenir ainsi immunogenes. Il a ete montre que des anticorps anti-peptides etaient capables de reconnaitre la proteine dont la sequence primaire incluait le fragment synthetise. De nombreuses applications ont ete developpees et ont suscite l'espoir de realiser des vaccins synthetiques. L'efficacite de cette methodologie repose essentiellement sur deux parametres: la stabilite de la liaison peptide-transporteur et l'immunogenicite du conjugue. Nous nous sommes proposes au cours de ce travail, d'obtenir des anticorps contre un peptide faiblement immunogene sans adjonction d'adjuvant lors des immunisations. Apres avoir synthetise le fragment peptidique 36-48 du bfgf, nous avons tout d'abord prepare trois immunogenes different par la methode de couplage du peptide sur le serum albumine bovine (sab) utilisee comme transporteur macromoleculaire. Il a ete montre que les agents heterobifonctionnels conduisent a l'obtention de conjugues parfaitement definis et permettent l'induction de reponses humorales homogenes en comparaison avec un agent homobifonctionnel tel que le glutaraldehyde. Afin d'augmenter la reponse immunitaire contre un antigene, il est generalement necessaire d'utiliser un adjuvant. Les problemes d'inflammations et de toxicite lies a ces adjuvants nous ont conduit a developper un immunogene synthetique constitue de sab substituee par un immunostimulant n'induisant que peu de reactions secondaires: le muramyl dipeptide (mdp). Ce conjugue permet l'obtention d'anticorps sans administration d'adjuvant de freund complet lors des immunisations. Enfin, nous avons tente de cibler un immunogene vers les macrophages, principales cellules de presentation de l'antigene, afin d'augmenter l'efficacite de l'immunisation et de ne pas recourir a l'utilisation d'un adjuvant exogene. Une neoglycoproteine, la sab mannosylee substituee par du mdp, nous a ainsi permis de cibler un immunogene vers les macrophages via leur lectine specifique du mannose, et d'obtenir des anticorps anti-peptide en l'absence d'adjuvant. Ces resultats ouvrent des perspectives interessantes dans le domaine des vaccins de synthese, a la fois en medecine humaine et veterinaire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 226 P.
  • Annexes : 285 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.