Gravity's rainbow de Thomas Pynchon : l'écriture de la bifurcation

par Anne Battesti

Thèse de doctorat en Études nord-américaines

Sous la direction de Marc Chénetier.

Soutenue en 1994

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'écriture de Th. Pynchon, dans son oeuvre majeure qu'est Gravity's rainbow, mobilise toutes les ressources de l'expressivité. Le spectacle d'une telle profusion reconduit la "bifurcation" majeure du roman au plan thématique : entre, d'une part, l'intégration tautologique de toute variété et de tout écart, et d'autre part la désintégration du monde et des significations dans la dissipation des formes. La dissipation affecte l'origine et l'autorité des discours, étudiés dans le premier chapître : la circulation des voix effectue un partage, et une dépossession des locuteurs ; la simulation et l'imitation sont une stratégie majeure du pouvoir comme de la résistance au pouvoir. Le deuxième chapître est une étude de la phrase. La multiplication des rapports à la faveur de l'ellipse parataxique, met en crise les continuités et produit des configurations instables. Ce métamorphisme est volontiers ironique et met en doute tout détournement : la révolte romantique contre la synthèse hypotaxique est à la fois ironisée et relayée. La dénomination et la métaphore occupent le troisième chapître. Dans la crise des rapports analogiques, épuisement symbolique, invention poétique et simulation s'échangent et ébranlent la figuration de l'autre, et de l'unique. Le lyrisme est tout contre ce qu'il combat.


  • Résumé

    Th. Pynchon's style, in his major work Gravity's rainbow, is a sum of expressive ressources. This spectacular profusion exhibits the main "bifurcation" in the novel : between the tautological integration of variety and deviations on the one hand, and on the other hand the disintegration of the world and of meanings in a dissipative formlessness. The origins and authorities of discourses are affected, as shown in the first chapter : the circulation of voices points to a redistribution, but also a dispossession of the speakers ; impersonation and simulation are a major strategy of power, and of the resistance to power as well. The second chapter is a study of the sentence. The multiplication of relationships, thanks to the predominant paratactic ellipsis, produces a crisis of continuity and an instability of the configurations. Such metamorphism is often potentially ironic, and casts a doubt on the forms of deviation : the romantic rebellion against synthesis is replayed, between irony and the search for another subversion. Denomination and metaphor are examined in the third chapter. In the crisis of analogical relationships, ceaseless exchanges appear between symbolical exhaustion, poetic invention, and simulation : the figuration of the other, and of the singular, are everywhere pursued and threatened. Lyricism is right "against" the power it fights.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.