Astrométrie et photométrie des astéroïdes observés par le satellite Hipparcos : apport à l'élaboration d'un système de référence dynamique

par Daniel Hestroffer

Thèse de doctorat en Astronomie fondamentale, mécanique céleste et géodésie

Sous la direction de Bruno Morando.

Le président du jury était François Mignard.

Le jury était composé de Bruno Morando, Alberto Cellino, Michel Rapaport, Jean-Eudes Arlot, Michael A. C. Perryman.

Les rapporteurs étaient Alberto Cellino, Michel Rapaport.


  • Résumé

    Le travail présente ici concerne les données astrométriques et photométriques, des petites planètes observées par le satellite Hipparcos. Le sujet traité comprend la réduction des données en position et leur utilisation en vue du lien du catalogue Hipparcos au système de référence dynamique. Pour cela je développe dans un premier temps les notions de système de référence et de repère de référence ; puis je fais un bref rappel historique sur l'utilisation des positions des planètes pour déterminer l'équateur et l'équinoxe des catalogues fondamentaux. Je présente le satellite Hipparcos et les conditions d'observations propres à cette mission ; je rappelle aussi les principales étapes de la construction du référentiel de la sphère des étoiles Hipparcos. Je m'attache ensuite aux observations des petites planètes. On trouvera une présentation des éphémérides utilisées, et l'étude du signal photométrique (dû à la modulation de la lumière par une grille) pour une source étendue présentant une phase. Je développe aussi les aspects théoriques sur la réduction des données astrométriques propres à la grande précision des données Hipparcos. Nous pouvons alors construire une position astrométrique moyenne dont la précision est de l'ordre du centième de seconde d'arc. Je termine cet exposé par le lien de la sphère Hipparcos au système de référence dynamique. On trouvera dans cette partie la méthodologie employée pour résoudre ce problème, et la méthode retenue propre à l'amélioration des éphémérides des petites planètes. Le plan de l'écliptique est rattaché à la sphère Hipparcos avec une précision de deux millième de seconde d'arc et deux millième de seconde d'arc par an, l'équinoxe moyen est donné sur cette sphère avec une précision de deux millième de seconde d'arc et trois millième de seconde d'arc par an.

  • Titre traduit

    Astrometry and photometry of the minor planets observed by the satellite Hipparcos : value to the determination of an inertial frame


  • Résumé

    The ESA Hipparcos satellite not only yields great precision results for star positions and proper motions but it also provides valuable results on minor planets photometric and astrometric data. The aim of this thesis is the reduction to astrometric positions for the 48 minor planets observed during the Hipparcos mission, from November 1989 to march 1993. This thesis deals also with the tie between the Hipparcos reference system and the dynamical system as defined by the minor planets. In the first part, a presentation of the reference systems and reference frames notions is made. Some historical points to the constructions of fundamental catalogues and the value of minor planets observations to determine the dynamical frame are related. Then we present the Hipparcos observations, and the general pre-reduction scheme that yields the observational data we are working with. We give a short description of the planets observed and the ephemerides used in this study. The photometric reply for a resolved object is studied. Further the reduction of the observed positions to astrometric directions is developed, this reduction has to take into account small effects up to the milli-arcsecond level which is uncommon for minor planets observations. A twenty seconds averaged normal place is defined providing thus minor planets positions accurate to about 0’’. 010 ~ 0’’. 015. Astrometric residuals were used for the Hipparcos-planetary frame tie. The link obtained is of great precision when compared to the time span covered by the observations, or to previous link to fundamental catalogues by using ground-based observations of minor planets. The ecliptical plane is tied to the Hipparcos sphere with an accuracy of 0’’. 002 and 0’’. 002/year, and the mean equinox of epoch J 2000 is tied to this sphere with an accuracy of 0’’. 002 and 0’’. 003/year.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VI-183 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 163-168. Glossaire

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 007157
  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Laboratoire Géoazur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T I-166
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 7197
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 9456
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.