Modelisation agronomique et economique de la durabilite d'un systeme agraire villageois : le cas du village de bala au burkina faso

par Bruno Barbier

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Michel Benoit-Cattin.

Soutenue en 1994

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Pour traiter les problemes de durabilite agricole en afrique de l'ouest, une methode est proposee qui mesure les reactions d'un village (en terme de croissance demographique, systemes de culture, fertilisation, consommation de bois et de carburant) au changement des variables exogenes (prix, taux d'immigration, demande alimentaire) pour une longue periode (plusieurs decades). Le modele biophysique epic (erosion productivity impact calculator) determine l'evolution des rendements pour differents sols et differentes techniques. Les resultats (rendement et indicateurs de l'etat du sol) ont ensuite ete introduits dans un modele de programmation lineaire a l'echelle du village, modele qui chemine de maniere recursive. Le programme lineaire inclue des contraintes sur la terre, le travail, la transition demographique, la fertilite du sol, l'elevage, le bois, l'eau, la tresorerie, le credit et le risque. Plutot que l'echelle de l'exploitation, l'echelle du village a ete utilisee a cause de la grande flexibilite ouest-africaine de l'allocation du travail entre menages, de la propriete communale des ressources et des differentes sortes de solidarite qui existent entre villageois. La methode a ete testee pour un village de la zone cotonniere du burkina faso. Les resultats montrent qu'une crise devrait se declarer dans une decennie a cause de la disparition des jacheres, mais le probleme de fertilite n'est pas insoluble et la combinaison de differentes techniques de fertilisation est economiquement interessante. Cependant malgre l'utilisation accrue d'intrants chimiques et l'augmentation des rendements, le revenu par personne sera nettement reduit a cause de la reduction de la surface cultivee. En d'autres mots le passage d'une agriculture a jachere a une agriculture permanente du a la pression humaine signifie une baisse du revenu par habitant dans toutes les simulations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 329 P.
  • Annexes : 138 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.