Les cibles pharmacologiques de l'amiloride : canal-sodium epithelial et diamine oxydase

par Stéphane Renard

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Michel Lazdunski.

Soutenue en 1994

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Deux cibles pharmacologiques de la molecule amiloride ont ete clonees et caracterisees: la diamine oxydase a ete isolee par purification du site majeur de fixation de phenamile dans les epitheliums, et le canal sodium epithelial a ete clone par expression fonctionnelle dans l'oocyte de xenope. La diamine oxydase est l'enzyme responsable de la degradation de la putrescine, et de l'histamine. Elle est inhibee par des derives de l'amiloride, controlee par un element regulateur epithelial, et serait impliquee dans des phenomenes de differentiation. Une forme tronquee de la proteine est exprimee dans le poumon et la rate, sans activite fonctionnelle. Le canal sodium a ete principalement decrit dans les epitheliums reabsorbant le sodium, ou il permet la premiere etape de reabsorption de cet ion. Les adnc de trois proteines nommees alpha, beta et gamma nach ont ete clones. Ces proteines comportent deux regions transmembranaires qui encadrent un grand domaine extracellulaire, les deux extremites etant intracellulaires. Alphanach permet d'exprimer une permeabilite sodique dans l'oocyte de xenope. Les deux autres proteines permettent de potentialiser l'expression du canal dans ce systeme d'expression. Elles constituent probablement des sous-unites d'un meme complexe proteique. Dans le colon de rat, l'expression de beta et gamma nach est sous controle de l'aldosterone. L'induction transcriptionnelle de ces dernieres par l'aldosterone permet la maturation des trois proteines qui sont alors co-localisees au niveau du plateau. Dans le poumon de rat, les trois proteines sont co-localisees au niveau des bronches, comme la proteine cftr impliquee dans la mucoviscidose. Dans le rein de rat, alpha, beta et gamma nach ne sont pas regulees par l'aldosterone ni au niveau transcriptionnel, ni au niveau traductionnel, ni co-localisees. Il existe probablement d'autres sous-unites du canal sodium epithelial


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 179 P.
  • Annexes : 330 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.