Gestion et conception de documents structures par le contexte

par Claude Pasquier

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Paul Franchi-Zannettacci.

Soutenue en 1994

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A l'instar des programmes informatiques, les documents possedent une structure logique definie par des regles syntaxiques et semantiques. Ce constat a permis d'utiliser les acquis du genie logiciel pour definir les bases de la modelisation et de la manipulation des documents structures. Documents et programmes different cependant par de nombreux aspects. Dans ce memoire, nous nous sommes interesses a deux particularites des documents: alors que les programmes sont principalement destines a etre executes, les documents sont destines a de multiples usages: stockage, lecture, echange, etc. A chaque usage correspond un type de document particulier defini par un modele. Passer d'un modele a un autre necessite souvent d'effectuer des transformations structurelles difficiles et le nombre important de modeles de documents empeche l'ecriture de convertisseurs specifiques. Nous nous sommes interesses aux langages de prototypes qui permettent de decrire des objets par copie differentielle. Nous avons adapte ce principe a la representation des modeles de documents. Ainsi, les modeles ne sont plus des entites isolees mais possedent tous au moins un lien avec un autre modele. Par chainages successifs, on definit la suite des transformations permettant de passer d'un modele a un autre et on en deduit les modifications a effectuer sur les documents. La seconde particularite vient de l'operation de lecture. Comme l'execution d'un programme, la lecture d'un document produit soit une action, soit un changement d'etat chez le recepteur. La singularite de la lecture vient de ce que le resultat depend non seulement du contenu du document, mais aussi du profil du lecteur. Une adaptation des documents aux lecteurs, ou plus generalement au contexte, est donc souhaitable. Nous realisons la conception contextuelle de documents en decomposant la phase de production en deux etapes: une phase manuelle de creation d'un gabarit qui regroupe les principes communs a l'elaboration d'un groupe de document, et une phase automatique de generation des documents en fonction d'un profil client. Un gabarit est represente par une structure abstraite de donnees dans laquelle certaines parties peuvent etre choisies parmi un ensemble de structures candidates. Nous utilisons, pour etre assure de la validite des documents generes, un modele de gabarit obtenu par une extension semantique du modele definissant les documents


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 247 P.
  • Annexes : 144 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.