Etude des constituants volatils de la fleur de gardenia taitensis

par ANGELINA CLAUDE-LAFONTAINE GICQUEL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Marcel Azzaro.

Soutenue en 1994

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le gardenia taitensis d. C. , de la famille des rubiaceae, a ete largement propage dans les iles du pacifique et particulierement en polynesie lors des flux migratoires de peuplement de ces regions. La fleur du g. Taitensis, appelee tiare tahiti, tres odorante et decorative, occupe une place si importante dans la culture polynesienne qu'elle constitue l'embleme de tahiti. En plus de ses diverses utilisations dans la pharmacopee traditionnelle, le tiare tahiti est un ingredient parfumant de l'huile de monoi artisanale et industrielle. L'etude de la composition de la fraction volatile de la concrete hexanique de g. Taitensis, effectuee par la combinaison de methodes de fractionnement (distillation, cg, clbp, ccm), d'analyses spectroscopiques (cg/sm, cg/irft, rmn) et de syntheses, a permis d'identifier plus de 200 constituants. Les esters sont les composes majoritaires en masse (28% de la concrete) et en nombre (93 constituants), les plus importants etant l'acetate de dhc (14,92%), les benzoates et les salicylates de 2-phenylethyle (3,22 et 2,40%), de (z)-3-hexenyle (2,36 et 1,33%), de benzyle (0,79 et 1,02%). Les 43 hydrocarbures identifies (24% de la concrete) sont principalement aliphatiques, les n-alcanes en c#2#3, c#2#5, c#2#7 et c#2#9 etant les plus abondants. Le 2,3-epoxysqualene est un des constituants principaux de la concrete (17,40%). Les alcools (7% de l'extrait) sont surtout representes par le linalol (6%). La presence des alcools coniferylique et dihydroconiferylique constitue une originalite de la concrete de tiare tahiti. Les esters de l'alcool dhc (propionate, crotonate, butyrate, tiglate, benzoate et salicylate) ont ete isoles pour la premiere fois a partir d'une source naturelle. Les derives azotes, presents a 2%, sont constitues principalement par les phenylacetaldoximes isomeres et le 1-nitro-2-phenylethane. Une mise au point bibliographique a montre l'originalite des esters de dhc au sein de la famille des phenylpropanoides. La synthese de l'alcool dhc (par hydroboration de l'eugenol) et de ses esters a permis de confirmer leur presence dans la concrete de tiare. Le suivi de la production de concrete et de sa composition au cours de l'evolution de la fleur de tiare (du bouton qui eclot a la fleur qui se fane) a montre que la fleur donne la meilleure concrete (en quantite et en qualite) le lendemain de la floraison. L'etude des variations de la composition chimique de la concrete de g. Taitensis a ete effectuee trimestriellement sur des echantillons de plants situes principalement a tahiti et moorea. Elle a mis en evidence certaines variations en fonction du lieu et de la saison. L'analyse de donnees multidimensionnelles permet de differencier les concretes de tiare tahiti selon leur provenance et leur saison de production


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 227 P.
  • Annexes : 164 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.