Algorithmes geometriques pour la reconstruction de formes

par KAIYUN LI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de ALAIN CEREZO.

Soutenue en 1994

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Tous les travaux anterieurs en reconstruction active (geometric probing) ont considere des objets polygonaux, voire polyedriques, la plupart du temps convexes. La these de p. Alevizos avait traite les cas des polygones non convexes. Ce travail avait ete generalise aux polyedres non convexes par j. D. Boissonnat et m. Yvinec. La generalisation a des objets courbes paraissait plus problematique et n'avait ete abordee que dans un cas tres particulier par lindenbaum et bruckstein. Trois problemes de reconstruction active d'objets non polygonaux ont ete resolus. Le cas de scenes constituees de disques dans le plan ou de boules dans l'espace. Il s'agit, d'identifier n disques (resp. Boules) dont on connait un point mais ni les centres ni les rayons. Le cas d'un objet dont le bord est forme d'aretes et d'arcs de cercle. On suppose qu'un point interieur a l'objet est connu. En revanche, ni la forme de l'objet ni meme le nombre n de ses cotes (segment de droite ou arc de cercle) n'est connu. Le cas d'un contour convexe general. On presente un algorithme qui permet de trouver une approximation polygonale a e pres d'un objet convexe inconnu. On compare le nombre d'aretes de cette approximation au nombre n d'aretes de l'approximation a pres de l'objet qui a le plus petit nombre d'aretes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 110 P.
  • Annexes : 10

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.