Imaginaire et féminité dans les oeuvres poétiques de Sylvia Plath, de Denise Levertov, et d'Adrienne Rich

par Patricia Godi

Thèse de doctorat en Études nord-américaines

Sous la direction de Jacqueline S. Ollier.

Soutenue en 1994

à Nice .


  • Résumé

    Notre travail rend compte d'un trajet de la feminite observe a travers les oeuvres de trois femmes poetes americaines contemporaines, sylvia plath, denise levertov, et adrienne rich. Ce trajet va de l'exclusion de la feminite qui correspond aux annees de formation et coincide avec l'adhesion des poetesses aux schemas poetiques herites de la tradition, a la decouverte et a l'exploration, dans un deuxieme temps, d'un moi feminin qui passe par la douleur, pour aboutir, dans un troisieme temps, a la reconstruction et a l'elaboration d'une feminite redefinie. Avec l'emergence de la conscience de la feminite dans les oeuvres de plath, de levertov, et de rich, on assiste, semble-t-il, a la mise en place d'une tradition de la poesie des femmes au sein de la culture americaine, une tradition marquee par la resistance et l'energie de renouvellement qui part du cri et se heurte au suicide dans la poesie de sylvia plath, trouve son prolongement dans l'engagement politique avec l'oeuvre de levertov, et conduit a l'engagement feministe radical dans l'oeuvre de rich.


  • Résumé

    There are three phases in the evolution of female consciousness in the poetic works of sylvia plath, of denise levertov and adrienne rich. This is the analysis of an imaginary process that begins with the exclusion of female consciousness and the poets' adhesion to poetic traditional patterns, develops into the emergence and exploration of female consciousness and eventually leads to the elaboration of a new definition of feminity. With the emergence of female consciousness in the works of plath, of levertov and rich, it seems a female tradition has come to life : a tradition characterized by resistance and the energy of renewal, which starts from cry and comes up against suicide in sylvia plath's poetry, which finds an original expression in political commitment with denise levertov and eventually reaches its fullest expression in adrienne rch's feminist radicalism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 109637
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.