Les institutions financières internationales africaines de développement et les tentatives d'intégration économique de la sous-région Ouest-Africaine

par E. Kossi Gnossa

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Joël-Pascal Biays.

Soutenue en 1994

à Nice .


  • Résumé

    Les mécanismes d'intégration économique sous-régionale et régionale sont devenus des points de passage obligé dans les approches de solutions au développement économique des états africains. L'Afrique de l'Ouest reste particulièrement marquée par cette forme de stratégie de développement au cours de ces deux dernières décennies. Les exemples sont multiples et on peut citer, à titre indicatif, le cas de la C. E. A. O. Et de la C. E. D. E. A. O. Qui ont vu le jour successivement en 1973 et 1975. Dans l'esprit des instruments juridiques constitutifs de ces organisations économiques d'intégration à vocation sous-régionale, certaines institutions spécialisées et à compétence spécifique limitée, ayant un caractère opérationnel, sont mises en place. C'est l'exemple des institutions financières de développement qui ont pour objectifs principaux : l'élaboration, le financement et le suivi des projets d'intégration économique sous-régionale. Après plusieurs années d'activités dans la sous-région Ouest-Africaine, laquelle a connu diverses mutations au cours de ces dernières années, il s'avère opportun de s'interroger sur ces diverses tentatives d'intégration, notamment sur la place qu'occupent les institutions financières dans ce processus. On peut orienter les réflexions vers deux grands axes parmi tant d'autres, à savoir : le type des apports de ces institutions financières de développement à l'intégration Ouest-Africaine; les mécanismes de coopération qu'elles développement et les incidences de leurs actions sur le processus intégrationiste.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (507 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 492-507. Notes bibliographiques en bas de page

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Droit et Science politique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994NICE0013bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.