La dialectique du politique et de l'economique dans le debat ideologique francais. Mil neuf cent cinquante-huit - mil neuf cent quatre-vingt-huit

par ROBERT DUFOUR

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Michel de Villiers.

Soutenue en 1994

à Nantes .


  • Résumé

    Dans les societes modernes le politique semble comme mine par l'economique. Le but de cette these est de montrer dans quelle mesure le debat ideologique sous la cinquieme republique, entre mil neuf cent cinquante-huit et mil neuf cent quatre vingt-huit, recouvre une forme technicienne et rejette une veritable discussion des idees politiques. Dans une premiere partie, historique, on repere le phenomene, d'abord, sous la forme de "l'inflechissement des politiques gaullistes", avec un nouveau contexte, une economie au service des ambitions politiques et, apres de gaulle, le gaullisme pompidolien et la "nouvelle societe" ; ensuite "les metamorphoses des politiques giscardiennes" rappellent la volonte de changement sans le risque et les politiques successives pratiquees par ses deux premiers ministres : enfin "les revirements des politiques mitterandiennes" passent par la concretisation du changement, la rigueur de mil neuf cent quatre-vingt-deux, puis l'austerite de mil neuf cent quatre-vingt-trois et la cohabitation. Dans une deuxieme partie, analytique, on souligne, d'une part, la fin des ideologies normatives en raison de la "crise" economique, de la cesure de mai mil neuf cent soixante-huit et du declin des messianismes politiques ; d'autre part, on revele le developpement des ideologies positives a partir de la doctrine de saint-simon qui defend l'industrialisme et reduit la politique a la gestion.


  • Résumé

    In modern societies, it seems that economy has become far more important than politics. The aim of this thesis is to show to what extent the ideological debate under the fifth french republic (between nineteen fifty-eight and nineteen eighty-eight) has taken a technical form and has rejected a true polical debate. In the first part which is historical, this evolution is pointed out first by political shifts in gaullist politics in a new context : the economy at the service of political ambitions, and "after" de gaulle, g. Pompidou's gaullism and the "new society" concept. Then the political metamorphosis of v. Giscard d'estaing shows the will to change without taking risks of successive policies set up by his two prime ministere. Finally, the changes in policy carried out by f. Mitterand can be illustrated by the change in leadership of nineteen eighty-one, by the rigour of nineteen eighty-two, by the austerity of nineteen eighty-tree and by the period of cohabitation. In a second analytical part, we hightlight on the one hand, the end of conceptualized ideologies because of the economic crisis and caesura of may nineteen sixty-eight and because of the decline of political messianism. On the other hand, we reveal the development of positive ideologies from saint-simon's doctrine which defends

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (269 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.