L'aménagement littoral de la facade atlantique : les schémas spécifiques aux espaces côtiers

par Thierry Guineberteau

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Claude Cabanne.

Soutenue en 1994

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En près d'un quart de siècle, l'action des pouvoirs publics sur le littoral a progressivement évolué de l'approche sectorielle vers des tentatives de vision globale de cet espace géographique dont on découvre les particularismes. Les conclusions du "rapport Piquard" en 1973 symbolisent la volonté d'établir les bases d'une véritable politique française du littoral menée essentiellement par l'administration d'état. La décentralisation et le transfert des compétences du début des années quatre-vingts remettent en cause le pouvoir unilatéral de l'état et affirment le rôle des collectivités territoriales dans la gestion des littoraux. Quelle que soit l'époque ou l'échelle d'intervention, les schémas d'aménagement spécifiques aux espaces côtiers ont cherché, sous la responsabilité des services de l'état, à traduire localement et spatialement les orientations nationales. Deux générations de procédures vont se succéder. Les expériences des années soixante-dix sont aujourd'hui périmées. Elles n'en constituent pas moins la seule référence en la matière, aucun schéma d'aménagement littoral n'ayant été approuvé depuis 1980. Les premiers schémas de la seconde génération sont mis a l'étude. La façade atlantique, du fait de sa diversité, a été l'objet de toutes ces tentatives. L’objectif de cette recherche est d'évaluer si les schémas globaux et prospectifs spécifiquement conçus en fonction de la dimension littorale des espaces géographiques concernes sont adaptes a une politique d'aménagement durable des entités ainsi identifiées.


  • Résumé

    Over the last quarter of a century the action of public authorities on sea shores has progressively evolved from a sectorial approach towards attempts at a global view of this geographic area whose specificity we are only just discovering. In 1973, the "rapport piquard" conclusions are symbolic of the wish to establish the bases for a real french coastal policy, :anaged by government authorities. Decentralisation and the transfer of decision-making to the periphery which characterised the early eighties questioned the unilateral power of the state and boosted the role of territorial units in the management of coastal areas. Whatever the period or the scale of intervention, management plans specific to the littoral, under the responsability of state services, aimed at adapting national guidelines to the local level. Two generations of procedures followed. The experiences of the seventies are now obsolete. Nevertheless, they constitue the only reference on the subject, as no management schemes for the littoral has been approved since 1980. They are presently in more or less advanced stages of elaboration. The atlantic coast, due to its diversity, is themain object of attention. The purpose of this research is to assess whether such global and prospective approaches, specifically dealing with littoral areas, are pertinent with a sustainable development development, concerning the involved geographical bodies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TY94/1
  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.