Reconnaissance de melanomes humains par les clones t derives de til

par CHRISTOPHE VIRET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Francine Jotereau.

Soutenue en 1994

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les donnees de cette these montrent que des lymphocytes t cd4 et cd8 specifiques de la tumeur, existent dans la plupart des melanomes humains. L'analyse fonctionnel de ces lymphocytes a ete realisee au niveau clonal in vitro. Deux clones cytotoxiques cd8 restreints par hla-a2 reconnaissent un (des) epitope(s) specifiques de milanomes, dont un est exprime par 12/15 patients hla-a2. Ces donnees confirment au niveau clonal, l'existence d'antigene commun de melanome dans le contexte hla-a2 et montrent que des peptides issus de ces antigenes sont exprimes par une majorite de melanomes hla-a2. L'epitope reconnu par l'un de ces clones est distinct de ceux identifies a ce jour dans ce contexte hla. Le clonage du gene est en cours en collaboration avec t. Boon. La majorite des clones, bien que produisant de l'il-2 en reponse a un anticorps anti-cd3, secrete du tnf, mais ne produit pas de lymphokines majeures telles que l'il-2, l'il-4 et l'ifn-g en reponse a la cellule tumorale autologue. Ce defaut de production pourrait resulter d'une activation sous-optimale et/ou d'une anergie par defaut de costimulation. Par transfection, nous avons induit l'expression par trois lignees de melanomes, de b7; une molecule majeure de costimulation lymphocytaire t. En presence d'il-2, b7 costimule la proliferation des clones cd4 et cd8 en reponse a l'antigene et augmente le tnf produit par les clones cd4 mais ne corrige pas le defaut de production de lymphokines. Ces resultats suggerent qu'un defaut de costimulation n'est pas seul en cause dans l'activation incomplete des til en reponse a la cellule tumorale autologue


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 145 P.
  • Annexes : 202 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 94 NANT 2036
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 94 NANT 2036
  • Bibliothèque : Académie nationale de médecine (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 77105
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.