Etude geologique et geophysique de quelques structures circulaires (kimberlites, astroblemes) du nord et du nord-est du bresil

par MARIANO GOMES-CASTELO-BRANCO

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Bernard Lasnier.

Soutenue en 1994

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these propose une approche pluridisciplinaire de l'etude des corps kimberlitiques et des astroblemes du ne du bresil. Les kimberlites se localisent dans les bordures des regions cratoniques alors que les astroblemes sont concentres principalement dans les domaines des grands bassins sedimentaires paleozoiques. Dans la region du bassin de parnaiba (ne du bresil) nous avons identifie par teledetection de nombreuses occurrences de kimberlites et d'astroblemes. L'imagerie landsat a ete un outil efficace pour la prospection et pour la cartographie geologique des corps kimberlitique de cette region. Les methodes d'analyse multispectrale sur landsat tm ont meme permis de distinguer les kimberlites (diatremes de diametre reduit) des structures d'impact meteoritiques (grandes structures circulaires avec soulevement central). L'analyse des lineaments structuraux sur des images radar, sur des cartes aeromagnetiques et sur images satellitaires nous a permis d'etablir une carte des grandes structures des provinces kimberlitiques de cette region. Les kimberlites se trouvent en essaims, sous forme de diatremes alignes (n45) dont le diametre varie entre 400 et 1500 m. Ces corps sont structuralement controles par des grandes zones de faiblesse principalement actives pendant le mesozoique. Les modelisations magnetometriques ont ete importantes pour determiner la forme de mise en place des kimberlites. Ces corps presentent des anomalies gravi-magnetometriques associees a des structures de type feeder dyke et de type pipe. Le feeder dyke encaisse dans le socle cristallin (2000 m de prof. ) est a l'origine des pipes conduisant aux explosions qui atteignent la surface apres la traversee de la sequence sedimentaire. Les roches qui forment les pipes kimberlitiques sont principalement des breches de conduit et plus rarement des xenolites de lherzolite a grenat. L'etude petrologique des phases minerales (ol, cpx, opx, gt, sp) a montre que les lherzolites trouvees dans le corps de redondao sont comparables a celles trouvees dans d'autres kimberlites des regions cratoniques. Une premiere approche thermodynamique permet d'etablir un paleogeotherme pour cette region: les xenolites auraient ete equilibres entre 1000 et 1300c avec des pressions de l'ordre de 35 a 50 kb. Ce travail montre que la teledetection couplee a des etudes geophysiques peut etre un outil privilegie pour la prospection des corps kimberlitiques, notamment pour la distinction entre astroblemes et diatremes (kimberlites vraies). Ces derniers seraient associes, dans la region de parnaiba (ne du bresil), a une zone de cisaillement mesozoique profonde aujourd'hui soulignee par les feeder dykes uniquement detectes par l'analyse de lineaments et par la geophysique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 393 P.
  • Annexes : 258 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 94 NANT 2029
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 94 NANT 2029
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.