Willibald Alexis : écrivain du "juste milieu" : histoire, droit et politique entre 1820 et 1860

par Thierry Carpent

Thèse de doctorat en Langue et littérature germaniques

Sous la direction de Jean-Marie Paul.

Soutenue en 1994

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Si des idéaux incontestablement libéraux guident les prises de position d'Alexis, on constate dans le même temps que ses choix s'appuyent sur des valeurs conservatrices : au modèle française fondé sur la rupture effectué au nom de la conception de contrat social, il oppose le modèle anglais, paradigme de la continuité historique fondée sur l'évolution organique d'institutions germaniques. L’argumentation qu'il développe dans le débat sur les jurys d'assises met particulièrement en évidence les mécanismes de sa pensée politique. Aux yeux d'Alexis, l'histoire anglo-américaine est à la fois l'objet d'un intérêt réel et un instrument qui lui permet de critiquer la situation allemande contemporaine. Il est possible de montrer que sa conception de l'histoire est fondée sur l'éthique et la religion; la place qu'occupe l'héritage de la pensée politique huguenote chez ce descendant de refugiés apparait clairement et se trouve confirmée par l'étude de la notion de "vaterland". Ce concept ne saurait se limiter chez Alexis à la discussion portant sur la place revenant à la Prusse dans l'Allemagne unie. Son emploi des termes de "patrie" et de "patriotisme" permet de dégager le lien qui unit cette valeur à celle du "civisme", ce qui le rattache à des conceptions héritées du XVIIIe siècle. Il est prêt à sacrifier l'état prussien pour en conserver ce qu'il estime en être les vraies valeurs : la tradition de citoyenneté développée principalement par les refugies huguenots et grâce à laquelle les hohenzollern ont unifie leur état.

  • Titre traduit

    Willibald Alexis : a writer of the "Juste milieu" : history, law and politics from 1820 to 1860


  • Résumé

    While there is no doubt that liberal ideals serve as a guide for the political choices of Alexis, it should be stated at the same time that some of his opinions are taken from conservatries values. In his works, the French model, breaking with tradition by introducing institutions based on the notion of social contract, is opposed to the English model, a sample of historical continuity based on the organic evolution of Germanic institutions. In the 1840's, his reasoning, when the trial by jury was being debated, shows the inner mechanism of his political thought quite clearly. For him, Anglo-American history was both a keen interest and a useful instrument for criticizing political events in contemporary Germany. His writings on the subject reveal the ethical and religious foundation of his conception of history; as a matter of fact, for this descendant of "refugiés", Huguenot political thought appears extremely important, and studying his ideas concerning the notion of "vaterland" confirms this. This concept deals not only with the eventual role of Prussia as a leader in united Germany, but his use of the word "vaterland" shows that this is linked to civic idealism, which makes him the heir to 18th century conceptions. He is ready to sacrifice the Prussian state in order to keep what he believes to be its real values, the tradition of citizenship principally developed by the Huguenots refugees and used by the Hohenzollern dynasty to unify the state.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (396 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GF 01385
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 94/23
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.