Ajustements de dépenses face à une forte baisse de revenu

par Eliane Jankeliowitch-Laval

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Claude Ray.

Soutenue en 1994

à Nancy 2 .


  • Résumé

    L'étude porte sur les ajustements de dépenses, par poste du budget, réalisés par les ménages en cas de forte baisse de leurs revenus. Elle comporte une présentation, dans une perspective méthodologique, des principales études empiriques consacrées à ce thème. Elle synthétise ensuite les résultats essentiels dégagés à ce jour, à partir de travaux portant essentiellement sur les comportements de personnes touchées par le chômage et présente les résultats de l'exploitation par l'auteur de deux sources statistiques : l'enquête "conditions de vie" de l’INSEE de 1986-1987 et l'enquête socio-économique auprès des ménages lorrains de 1986. Huit postes de dépenses sont retenus : habillement, loisirs, transport, équipement du logement, alimentation, logement, santé, dépenses pour les enfants. Pour chacun d'eux sont envisagées : la place dans la hiérarchie des ajustements de dépenses, les modalités de réduction des dépenses, la dynamique des ajustements, la relation entre le recours à des ajustements de dépenses et diverses caractéristiques des ménages. Ce dernier point fait l'objet de deux approches complémentaires : approche descriptive puis économétrique, l'étude met en évidence la nécessité d'approfondir la connaissance de la dynamique des modalités d'ajustement des dépenses, compte tenu des conséquences ce celles-ci sur les conditions de vie des ménages soumis à de fortes baisses de revenu, la thèse propose alors deux types de prolongements à l'étude des ajustements de dépenses. Le premier est un questionnaire relatif aux modalités d'ajustement des dépenses et à leur dynamique, le second est la construction d'indicateurs dynamiques des conditions de vie, en prenant appui sur les indicateurs statiques existants

  • Titre traduit

    Adjusting expenditures when facing an important fall of income


  • Résumé

    The study relates to adjustments of expenditures, by budget components, when households are facing an important fall of income. It begins with a presentation, in a methodological perspective, of the most important empirical studies on the subject. It goes on with a synthesis of the principal results arising from studies which relate to unemployed and presents the results obtained by the author from two surveys : "conditions de vie" from INSEE (1986) and "enquête socio-économique auprès des ménages lorrains" (1986). Eight components of household’s budget are considered: clothing, leisure, transport, home equipment, food, housing, health, expenditures for children. For each of this components are examined: its place in the hierarchy of outlays adjustments, the ways by which expenditures are reduced, the dynamic of adjustments, the relation between diminishing expenditures and different characteristics of households. For this last point, two complementary approaches are used: a descriptive one and an econometric one. The study points out the necessity of studying thoroughly the dynamic of the ways by which expenditures are reduced

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (482, 214 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 453-465

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Droit et sciences économiques.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : DN 1994/2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1141-1994-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.