Contribution de la spectroscopie par résonance magnétique nucléaire du phosphore à l'étude du mécanisme des rhabdomyolyses

par Pierre-Edouard Bollaert

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Jean-François Stoltz.

Soutenue en 1994

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?