Induction des chitinases lors de la symbiose ectomycorhizienne : spécificité et régulation : l'association eucalyptus globulus ssp bicostata pisolithus tinctorius

par Catherine Albrecht

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Frédéric Lapeyrie.

Soutenue en 1994

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'inoculation de plantules d'eucalyptus globulus ssp bicostata par des souches fongines ectomycorhiziennes de pisolithus tinctorius (coker et couch) se traduit par la stimulation des activités chitinasiques après 6 heures de contact. L'analyse bidimensionnelle des activités chitinasiques radiculaires ne permet pas de discriminer entre une fonction pathogène ou ectomycorhizienne, les mêmes isoformes sont visualisés dans les deux cas. D'autre part, les activités chitinasiques sont stimulées de façon systémique suite à l'inoculation du système radiculaire par des souches ectomycorhiziennes ou pathogènes. L'étude comparative des activités chitinasiques induites par des souches ectomycorhiziennes plus ou moins agressives vis-à-vis de l'eucalyptus, in vivo lors de la colonisation radiculaire ou in vitro après traitement des racines par des extraits fongiques permet d'établir que l'induction des activités chitinasiques radiculaires est positivement corrélée à l'agressivité de la souche fongique. Le pouvoir inducteur contraste des souches symbiotiques étudiées serait attribuable à la présence en plus ou moins grande quantité d'inducteurs compatibles avec cet hôte. Ces inducteurs mycorhiziens sont spécifiques de la plante hôte. Le rôle endogène de ces chitinases lors de la différenciation des tissus radiculaires symbiotiques ou exogène en direction des champignons, soit pour contrôler sa croissance et orienter sont développement, soit pour participer à la génération de molécules signal reste à déterminer

  • Titre traduit

    Host plant chitinase activies induction during ectomycorrhizal infection, specificity and regulation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (76 p.)
  • Annexes : 172 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.