Contribution à l'étude du comportement social du rat

par Didier Desor

Thèse de doctorat en Sciences naturelles

Sous la direction de Bertrand Krafft.

Soutenue en 1994

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Quand un groupe de rats est place face à une contrainte de l'environnement (barrière aquatique entre la cage et la source de nourriture), une différenciation sociale apparait parmi les individus: certains rats ne parviennent pas à transporter la nourriture (non transporteurs), certains la transportent et se la font voler par les nt (transporteurs ravitailleurs); les derniers la transportent mais parviennent à la défendre (transporteurs autonomes). Cette organisation sociale, très stable, ne peut être assimilée à une échelle de dominance. Un certain nombre d'aspects socio-cognitifs (incitations) sont envisagés. Une étude longitudinale montre que les futurs rôles des individus sont prédictibles à partir de variables de leur développement physique, ou de leur comportement dans diverses situations vécues individuellement ou socialement. Les anxiolytiques ne modifient pas cette organisation lorsqu'elle est établie, mais induisent l'adoption du profil transporteur s'ils sont administrés pendant la période d'établissement de la contrainte. Certains antidépresseurs modifient le comportement des rats

  • Titre traduit

    A contribution to the study of the social behaviour of the rat


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (511 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 300 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.