Anisotropie magnétique et interactions hyperfines dans les multicouches Tb/Fe, Er/Fe, Eu/Fe et Gd/Fe

par Mohammed Sajieddine

Thèse de doctorat en Sciences et génie des matériaux

Sous la direction de Jean-Philippe Bauer.

Soutenue en 1994

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Dans les multicouches terre rare/fer, l'anisotropie magnétique perpendiculaire dépend de la nature de la terre rare, de la température de substrat et des épaisseurs des couches. Dans ces multicouches, l'interface est plus étendue pour les échantillons élaborés à haute température de substrat et correspond à un alliage amorphe terre rare-fer. Les états aligné et twisté dans les multicouches Gd/Fe sont mis en évidence microscopiquement par spectrométrie Mössbauer avec 57Fe. Les résultats sont en bon accord avec les calculs numériques utilisant le modèle du champ moléculaire qui ont permis de déterminer les orientations des spins et leurs amplitudes dans chaque couche

  • Titre traduit

    Magnetic anisotropy and hyperfine interaction in Tb/Fe, Er/Fe, Eu/Fe and Gd/Fe multilayers


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 96 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.