Nouveaux matériaux tensioactifs non ioniques monodispersés hydrogenés et fluorés sur la base d'aminoacides

par Mohamed Allouch

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Claude Selve.

Soutenue en 1994

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Dans ce travail, l'ensemble de nos démarches vise à mettre au point des synthèses performantes, par des procédés simples et efficaces, de dérivés originaux hydrogénés et fluorés du type amide, sur la base des aminoacides, moyennant la technique de la synthèse modulaire présentant des propriétés tensioactives et offrant une biocompatibilité acceptable pour applications biologiques. La première famille préparée est celle des amido-perfluorolipopetides dont le module hydrophobe est une chaine fluorée et la tète hydrophile comporte trois aminoacides. La deuxième famille est celle des dérivés comportant deux chaines hydrophobes dont la structure de base est l'acide asp ou glu. Le module hydrophile est constitué d'une chaine oxyethylenique de longueur parfaitement définie. Ces dérivés sont considérés comme des mimes structuraux non ioniques des lécithines. L'exploitation physico-chimique de ces molécules dans l'eau et dans le formamide permet de caractériser leurs qualités comme tensioactifs (diminution de la tension superficielle, cmc bien définies. . . ). Le comportement de phases des mimes de lécithines dans le formamide montre qu'il y a formation des phases lamellaires dans ce solvant. Pour examiner l'agressivité et l'innocuité de ces dérivés, un certain nombre de tests de biocompatibilité ont été faits: test d'hémolyse des hématies, test d'agressivité sur des cultures cellulaires et test de Draize. L'ensemble de ces tests montre que ces produits sont peu toxiques si on les utilise aux faibles concentrations

  • Titre traduit

    New hydrogenated and fluorinated monodispersed non-ionic surfactants based on aminoacids


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (260 p.)
  • Annexes : 467 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.