Sur les systèmes réguliers de points dans les espaces projectifs complexes

par Boumediene Et-Taoui

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Théodor Hangan.

Soutenue en 1994

à Mulhouse .


  • Résumé

    On étudie les m-uples des espaces projectifs complexes, et particulièrement les m-uples f-réguliers ceux dont les sous-triplets ordonnes sont deux a deux isométriques. L’idée fondamentale est d'associer a tout m-uple ordonne une matrice carrée d'ordre m hermitienne positive, qui est unique par conjugaison complexe et multiplication des éléments de chaque ligne par un nombre complexe unitaire et ceux de la colonne correspondante par le nombre conjugue. Réciproquement, pour toute matrice carrée h d'ordre m hermitienne positive avec des 1 sur la diagonale, il existe dans cp#n un unique m-yle ordonne ayant h comme matrice associée. Le plus petit entier possible d'un tel n est egal a rang h-1. Ces résultats sont utilises pour étudier les m-uples f-réguliers. Il résulte qu'étant donne un triplet équilatère t, il existe au plus deux classes d'isométrie de quadruplets et quintuplets f-réguliers contenant t. Et il existe au plus six classes d'isométrie de sextuplets f-réguliers contenant t. Un m-uple est dit k-régulier s'il est f-régulier et ses sous k-uples (k>m) sont deux a deux isométriques. On montre qu'il existe au plus une classe d'isométrie de m-uples 4-réguliers contenant t. Ce m-uple est aussi k-régulier pour tout k avec 5km-1. On détermine les groupes de symétrie des quadruplets et quintuplets f-réguliers, et on montre que si un m-uple (m5) a comme groupe de symétrie le groupe symétrique s#m alors il est contenu dans un sous-espace projectif réel. Le groupe de symétrie d'un m-uple 4-régulier, qui n'est pas contenu dans un sous-espace projectif réel, est le groupe diedral d#m


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (74 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie : 21 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de Documentation. Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.