Representation de la tache et performance dans des taches de seriation de longueurs. Etude developpementale

par CLAUDE DEVICHI

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de J.FRANCOIS CHATILLON.

Soutenue en 1994

à Montpellier 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans une perspective d'analyse de l'organisation et du controle representatifs des actes complexes. Elle repose sur l'idee que l'interpretation representative que le sujet se fait de la tache pour agir joue un role important dans la determination de la procedure de resolution qu'il met en place, et donc de sa performance. Les travaux conduits dans le domaine de la seriation et de l'inference transitive interpretent les performances observees en considerant que les sujets ont recours a une representation imagee de type particulier : l'escalier. Nous avons conduit une serie d'experimentations dans le but de determiner le role de cette representation imagee dans l'organisation et le controle de taches de seriation de longueurs, et d'etudier son evolution en fonction de l'age. Danscette serie d'experiences, nous avons fait varier le couplage existant normalement entre l'image du resultat attendu et celle du presultat obtenu. Les resultats mettent en evidence qsue la representation de type "escalier" occupe une place centrale dans la representation de la tache avec laquelle les sujets s'engagent dans l'execution de la tache de seriation de longueurs. Ils montrent que la mise en ordre devient tres difficile lorsque le dispositif experimental ne permet pas un traitement figural de la tache. La persistance de cette difficulte, jusque chez les adultes, conduit a s'interroger sur la place que tiennent les aspects figuratifs de la pensee dans la mise au point et le controle des performances recueillies tout au long du developpement des individus.


  • Résumé

    Presented works enter in a perspective of analysis of representative organization and control of complex acts. The representative interpretation that the subject elaborates from the task to act plays an important role in the determination of his problem solving behavior and therefore of his performance. Studies on seriation and transitive inference interpret observed performances taking into account that subjects fall back on a vivid representation : the staircase. We have behaved a series of experimentations in view to determine the role of this image in the organization and the control of length seriation tasks, and to study its evolution according to the age. In this series of experiences, we have made vary the relation existing normally between the image of the waited result and the image of the result obtained results put in obviousness that the representation of type "stairease" hold a central place in the representation of the task that subjects construct to execute a task of length seriation. They show that the placement in order becomes very difficult when the experimental device does not allow a figural processing of the task. The persistence of this difficulty, even for adults, leads us to wonder the place that hold figurative aspects of the thought in the development and the control of performances all to the long of the development.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.