L'agriculture irriguée dans le Sous-Amont (Maroc)

par Malouki Allal

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Pierre Carrière.

Soutenue en 1994

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    A l'instart de toutes les regions traditionnelles du maroc, l'intervention de l'etat dans le domaine agricole par le biais de la modernisation des systemes de production est souvent accompagne d'une marginalisation des techniques locales et du savoir faire des irrigants. Cependant, les systemes modernes ont eu du mal a s'emparer de l'espace traditionnel, car ils y sont imposes sans prendre en consideration les particularites regionales et les aspirations des paysans. Ces attitudes ont entraine des conflits entre les deux systemes, traditionnel et moderne, qui ont donne, par la suite, des effets contrastes, voire contradictoires, comme l'illustre parfaitement l'exemple du souss-amont. En effet, la juxtaposition des systemes traditionnels et ceux modernes dans l'espace a donne lieu a des mutations profondes telles que : les echanges des pratiques culturales, l'introduction de la mecanisation dans l'agriculture traditionnelle, l'usage des intrants mixtes, la polyculture, l'amelioration des rendements et la reorganisation des flux commerciaux. Mais le contact a aussi cree des conflits complexes autour des ressources en eau entre les deux systemes. Ceux-ci ont pour resultat le tarissement des emergences des oueds, dans lesquelles les saguias s'approvisionnent, et la surexploitation de la nappe phreatique devient de plus en plus catastrophique. L'intervention precoce de l'etat dans la region n'a donc pas protege les ressources naturelles de la surexploitation. Ainsi, les solutions prises actuellement ne sont pas assez prometteuses.

  • Titre traduit

    Agricultural irrigation in Sous-Amont (Morocco)


  • Résumé

    Similarly to all the other traditional regions of marocco, the gouvernement's interference in agricultural field is justified by a deliberate will of modernisation. This is often accopamnied with somme local technics alienation. However, modern systems of agriculture can hardly take effective place in the traditional surroundings : they don't res@ect the very particularities of the way of life nor the aspirations of the local farmers. This situation, however, leads to serious conflict between the two oppoment systems, as it's well illustrated in the case of souss-amont. Therefore, the juxtaposition of this systems results in important mutations : cultural pratical exchanges, the introduction of the machine in traditional agriculture, use of the mixed in-puts, polyculture, the improment of the out-puts and the reorganisation of the commercial flow. However, the coexistance of the two systems (traditional, modern) has also created various problems, especially water provisions. As a result of its drying up, the emergence of the oueds comes to an end. Moreover, the underground water over-exploitation starts to be, step by step, very succint. To conclude with, the interference of the governement in this region has not saved the natural provisions subject to over-exploitation. Hence, the solution which are now in process are not born under lucky stars.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (385 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Centre Doc Recherche (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EVST ALA
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 94.MON-21
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 669

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.