Le lexique mental l2 : recherches cognitives et pratiques pedagogiques

par Peter Prince

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Pierre Dumont.

Soutenue en 1994

à Montpellier 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'identification lexicale lors de la lecture d'un mot individuel constitue une etape essentielle dans la competence de comprehension ecrite. Cette identification se fait grace a l'activation de la representation mentale correspondante aui dans la deuxieme langue peut etre fragile, incomplete, ou trop dependante de son equivalent de traduction en l1. Cette fragilite du lexique mental l2 se traduit par un comportement linguistique hesitant et imprecis. Tant que le reseau lexical l2 n'acquiert pas d'autonomie, le niveau de l'apprenant reste faible. Nous examinons d'abord l'apport theorique de la psychologie cognitive dans notre comprehension du lexique mental, avant de regarder, a la lumiere de la theorie cognitive, quelques methodes pedagogiques utilisees pour l'enseignement de l'anglais l2. Enfin, nous mettons a profit les techniques de la psychologie cognitive pour mieux cerner les caracteristiques du lexique mental l2 chez l'apprenant faible. Il ressort ainsi que la forte predominance du lien de traduction a pu empecher ces apprenants de developper des liens suffisamment solides et varies entre les mots l2 et les concepts sous-jacents. Nous concluons sur la necessite d'approfondir le dialogue entre science cognitive et didactique des langues afin que la premiere puisse concretiser les espoirts places en elle, et que la deuxieme puisse deboucher sur une pratique en adequation avec l'etat de connaissances de l'apprenant.

  • Titre traduit

    The l2 mental lexicon : cognitive research and teaching practice


  • Résumé

    Lexical identification when reading an individual word is an essential stage in the reading comprehension skill. This identification is carried out throught the activation of the corresponding mental representation, which in the case of a second language may be fragile, incomplete or too dependent on its l1 translation equivalent. This fragility of the l2 mental lexicon results in language behaviour that is hesitant and inaccurate. As long as the l2 lexical network has not gained autonomy, the language level of the learner remains weak. First we look at the theoretical contribution of cognitive psychology to our understanding of the mental lexicon before examining, from the standpoint of cognitive theory, a few teaching methods commonly used in efl instruction. Finally we take advantage of cognitive psychology experimental techniques to gain a better insight into the characteristics of the l2 mental lexicon in weak learners. It emerges that the strong predominance of the translation link may have prevented these learners from developing sufficiently robust and varied links between l2 words and their underlying concepts. In conclusion we point to the necessity of strengthening the dialogue between cognitive science and language didactics so that the former may fulfill the hopes which are placed in it and the latter may give rise to teaching practice in accordance with the learner's state of knowledge.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1994MON30008
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.