Mode d'action des lignosulfonates de fer chez les végétaux. Isolement de la molécule active

par Gisèle Soteras

Thèse de doctorat en Physiologie

Sous la direction de J.-C. BACCOU.

Soutenue en 1994

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les lignosulfonates de fer sont des sous-produits de la papeterie. L'application de faibles doses (environ 35mg. 1#-#1 de milieu nutritif) entraine une augmentation de croissance des plants, pouvant atteindre 25%. Les plantes conservent une croissance equilibree, developpent un chevelu racinaire plus important et leur rendement est ameliore. Un mecanisme d'action est propose: in vitro, les lignosulfonates agissent en tant que protecteur d'auxine contre la degradation par l'aia-oxydase. Le fractionnement des lignosulfonates a permis d'isoler du melange complexe initial, une seule molecule active, responsable de l'effet protecteur observe et de la chelation du metal. Cette molecule de masse moleculaire estimee a 400, est en cours d'identification. Enfin, l'implication des lignosulfonates et de leur fraction active a ete etudiee sur deux processus physiologiques importants, la rhizogenese et la floraison en utilisant comme marqueur biochimique les activites peroxydasiques et aia-oxydase. L'impact de la presence de lignosulfonates sur ces activites enzymatiques est discute, ainsi que leur effet sur la regulation hormonale

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176, [5] p
  • Annexes : Bibliogr.: p. 161-176

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 94.MON-283
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.