Phylogénie moléculaire des mammifères ongulés : hybridation ADN/ADN sur le génome nucléaire et évolution du génome mitochondrial

par Emmanuel Douzery

Thèse de doctorat en Géologie et paléontologie

Sous la direction de J.-J. JAEGER.

Soutenue en 1994

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'etude de la phylogenie moleculaire des mammiferes ongules (artiodactyla, cetacea, perissodactyla, proboscidea, sirenia et hyracoidea) est envisagee par deux approches complementaires: les hybridations adn/adn sur la fraction non repetee du genome nucleaire, et le sequencage de deux genes mitochondriaux, le cytochrome b et l'arnr 12s. Dans un premier temps, les taux d'evolution des genomes nucleaires (fraction non repetee) d'une part et mitochondriaux (cytochrome b) d'autre part sont compares. L'hypothese du temps de generation comme mecanisme explicatif de differences de taux d'evolution entre lignees est alors testee dans le cadre du modele bovidae/cervidae. Dans un second temps, les relations evolutives entre artiodactyles et cetaces sont apprehendees par hybridation adn/adn et comparaison de sequences d'arnr 12s. Le manque de fiabilite des phylogenies a quatre especes pour reconstruire l'histoire des ruminantia, suiformes et cetacea est souligne, pour les methodes de distance et de parcimonie. Dans un troisieme temps, la phylogenie interordinale des ongules est abordee. La necessite d'employer de nombreuses sequences homologues pour resoudre le probleme des liens entre ruminantia, tylopoda, suiformes et cetacea est de nouveau mise en evidence. Le seul arnr 12s ne suffit cependant pas a donner une image robuste, et ce gene est alors combine au cytochrome b. La tendance generale indique enfin qu'il faudra se tourner vers le sequencage de genomes mitochondriaux complets chez de nombreuses especes, afin d'esperer resoudre la phylogenie des mammiferes ongules

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 232 p
  • Annexes : Bibliogr.: p. 218-232

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 94.MON-248
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.