Mise au point d'un processus expérimental permettant d'obtenir des cyanoacrylates d'alkyle de très grande pureté pour des applications biomédicales

par Valérie Sailhan

Thèse de doctorat en Chimie organique, minérale, industrielle

Sous la direction de Claude Montginoul.

Soutenue en 1994

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Depuis que les proprietes adhesives des cyanoacrylates ont ete decouvertes dans les annees 50 par les chercheurs de la societe tennessee eastman, ces composes ont fait l'objet de nombreux travaux. Utilises dans un premier temps, comme adhesifs pour coller de nombreuses substances (verre, metal, plastique, caoutchouc, bois, papier,), les cyanoacrylates ont par la suite, ete utilises en chirurgie. En effet, leur excellente adhesion sur les tissus vivants, leur propriete hemostatique et la biodegradabilite de leurs polymeres, leur permettent d'etre ainsi, utilises comme adhesifs chirurgicaux. Toutefois, les colles synthetiques a base de cyanoacrylates actuellement presentes sur le marche (histoacryl-bleu, eastman 910) developpent une certaine toxicite qui peut etre attribuee, en partie, a des impuretes accumulees au cours de leur synthese. Nous avons donc mis au point une methode de synthese originale qui permet d'obtenir des cyanoacrylates d'alkyle de tres grande purete (voisine de 100%) et dont la realisation industrielle ne doit poser aucun probleme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 207 p
  • Annexes : Bibliogr.: p. 190-198

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 94.MON-166
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.