Les politiques agricoles et alimentaires de l'Algérie : de la réforme agraire (1971) à l'ajustement structurel (1990)

par Omar Bessaoud

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Marie Boisson.

Soutenue en 1994

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    La thèse a pour objet l'analyse des politiques agricoles et alimentaire de l'Algérie, mise en oeuvre entre 1971, date de promulgation de la réforme agraire, et 1990, année marquée par l'adoption de la loi d'orientation foncière, loi d'inspiration libérale qui consommait une rupture avec la politique agricole des années 70. Présentée sur travaux, la thèse comprend 15 titres dont la publication s'étale de 1976 a 1992. La problématique qui se dégage de ces recherches et que le développement agricole et alimentaire résultait de la confrontation de deux logiques : une logique économique d'état et une logique de marché. La thèse défend l'idée que dès le milieu des années 1970, c'est la logique de marché qui a polarisé les activités économiques du secteur agricole et que c'est le système de prix relatifs qui a constitué le principal cadre indicatif de la croissance agricole. Le blocage de la productivité agricole a alimenté une crise de l'offre. Dans ce cadre, les importations ont servi de principal instrument de gestion de la ration alimentaire de la population.

  • Titre traduit

    Agricultural and food policies in Algeria : from agrarian reform (1971) to structural adjustment (1990)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LTH 94 BES
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.