Automatisation de la mesure des propriétés de transport électronique d'alliages métalliques liquides : étude des alliages or-polyvalents (Au-Ga, Au-Ge, Au-In, Au-Sb)

par Mohammed El Bakkali Taheri

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Georges Gasser.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail porte sur l'étude des propriétés de transport électronique d'alliages métalliques or-polyvalents dont la susceptibilité magnétique montre un minimum dans la zone de concentration riche en or. Ainsi nous avons mesuré, pour le première fois dans la plupart des cas, la résistivité électrique des alliages suivants : Au-Ga, Au-Ge, Au-In, Au-Sb. La précision des mesures a été améliorée sur un large domaine de température grâce à une gestion automatique du dispositif par un logiciel d'acquisition et de traitement de données mis au point à cet effet. La théorie des pseudopotentiel reste incapable d'expliquer nos mesures. Nous interprétons nos résultats à l'aide de la matrice t obtenue dans le cadre de la théorie de diffusion et exprimée en terme de déphasages dans le cadre de la théorie de Faber-Ziman. Nous avons discuté le choix de l'énergie de Fermi pour les deux types d'échange (Slater et Kohn-Sham) et nous avons procédé à une correction de celle-ci par ajustement sur la résistivité des corps purs. Une amélioration des résultats théoriques est envisageables par de nouvelles investigations au niveau du calcul des déphasages et de la détermination de l'énergie de Fermi


  • Résumé

    The aim of this thesis is to study the transport properties of liquid noble métal-polyvalent alloys inwich the magnetic susceptibility shows a minimum in the gold rich side virsus the concentration. We have measured the electrical resistivity evolution as a function of the position of the polyvalent metal in the periodic table. The resistivity has been calculated using the phases shifts n (EF). Our calculation is based on two possible exchange tratement (Slater and Kohn-sham). We improved our results in taking into acount the energy dependence of phase shifts and using the Fermi energy obtained by a fit on the experimentals resisitivities of pure metals. A progress in theorical results are possible with some investigations in the phase shifts calculations and the Fermi energy determination

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (II-168-V f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. I-V

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque du Saulcy.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.