Etude du pouvoir thermoélectrique absolu et de la résistivité de métaux et d'alliages de métaux nobles à l'état liquide

par Jean Vinckel

Thèse de doctorat en Génie physique et mécanique

Sous la direction de Jean-Georges Gasser.

Soutenue en 1994

à Metz .


  • Résumé

    Ce travail a permis de mettre au point un dispositif automatisé de mesure simultanée de la résistivité et du pouvoir thermoélectrique absolu de métaux et d'alliages de métaux à l'état liquide. Nous avons mesuré la résistivité électrique et le pouvoir thermoélectrique absolu des alliages liquides argent-gallium, argent-manganèse et cuivre-manganèse. Le pouvoir thermoélectrique absolu des alliages liquides argent-bismuth et cuivre-manganèse-nickel a également été mesuré. Une interprétation théorique est faite, pour la résistivité et le pouvoir thermoélectrique absolu des corps purs et des alliages liquides, sur la base du formalisme de la matrice t et des déphasages en fonction de l'énergie appliqués à la formule de Faber-Ziman. L'interprétation théorique du pouvoir thermoélectrique absolu a été faite pour la première fois, à notre connaissance, par un calcul complet tenant compte du terme de dépendance en énergie. Les résultats obtenus présentent un meilleur accord avec l'expérience qu'un calcul local du pouvoir thermoélectrique absolu. Les résultats calculés obtenus pour les alliages nobles-polyvalents sont en meilleur accord avec l'expérience que ceux obtenus pour les alliages nobles-transition. Les déphasages du manganèse en fonction de l'énergie et la valeur de l'énergie de fermi du manganèse ne permettent pas d'avoir un bon accord entre théorie et expérience

  • Titre traduit

    Study of absolute thermoelectric power and resistivity of metals and alloys of noble metals in the liquid state


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This work has allowed to create a new automated device which measures simultaneously the resistivity and the absolute thermoelectric power of metals and alloys of metals in the liquid state. We have measured the electrical resistivity and the absolute thermoelectric power of liquid alloys of silver-gallium, silver-manganese, copper-manganese. The absolute thermopower of liquid alloys of silver-bismuth and copper-manganese-nickel have also been measured. A theorical interpretation is made, for the resistivity and the absolute thermoelectric power of liquid metals and liquid alloys, using the single site t matrix formulation and the energy dependence of phase shifts with the extended Faber-Ziman formula. The theoretical interpretation of absolute thermoelectric power have been made for the first time, at our knowledge, with an entire calculation taking into account the energy dependance. The results obtained how a better agreement with experience than the local calculation of absolute thermoelectric power. The computed results obtained for noble-polyvalent alloys are in better agreement with experience than those obtained for noble-transition alloys. The energy dependent phase shifts of manganese and the value of the Fermi energy of manganese don't give a good agreement between theory and experience

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque du Saulcy.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.