L'exemplification dans la dissertation : étude linguistique et didactique

par Isabelle Delcambre

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de André Petitjean.

Soutenue en 1994

à Metz , en partenariat avec Université de Metz. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les débuts de l'apprentissage de la dissertation (classe de seconde, élèves de 15-16 ans) mettent en évidence une consigne paradoxale : être capable de débattre d’idées générales tout en les ancrant dans du particulier (N. B. : "dissertation" est employé ici dans un sens générique). Ce paradoxe est générateur de difficultés observables dans les productions écrites aux niveaux argumentatif, sémantico-référentiel et linguistique. Après une analyse des différents cadres théoriques qui traitent des fonctions et des formes de l'exemplification (rhétorique, logique naturelle, psychologie cognitive et linguistique), sont étudiés la mise en texte de l'exemplification dans les textes argumentatifs et deux marqueurs prototypiques : par exemple et comme. Deux études didactiques s'ensuivent : la première observe un corpus de textes "dissertatifs" sous l'angle de la cohérence textuelle et des stratégies d'exemplification ; la seconde présente une séquence didactique construite autour du problème de l'exemplification en production de texte. Ce que révèlent ces deux études est que l'exemple n'est pas un élément déterminant pour la cohérence de la composition textuelle dissertative mais qu'il apparaît comme un lieu de différenciation entre de grandes réussites textuelles ou de grandes difficultés linguistico-discursives (notamment à propos de comme)

  • Titre traduit

    Exemplifiying in a dissertation : a linguistic and didactic study


  • Résumé

    Written papers of beginners in the art of dissertation (15-16 year-olds, fifth form) bring into light a paradoxical rule : the ability of debating about general ideas while associating them to particular examples (N. B. : the word "dissertation" is here used in a generic meaning). This paradox creates difficulties that can be observed in beginner's papers from argumentative, semanticoreferential and linguistic points of view. After analysing the various theoretical frames treating of functions and forms in the way of exemplifying (rhetoric, natural logic, cognitive psychology and linguistics), two points are then studied : first the textualisation of examples in argumentative texts, then the use of two typical markers : par exemple and comme. Two didactic studies are following : the first examines a corpus of dissertative texts as concerns textual coherence and exemplifying strategies ; the second proposes a didactic sequence built around the problem of exemplifying in the production of a text. These two studies bring into light the fact that examples are not a determining element for the textual coherence of a dissertation but they appear as the focal point of differentiation between great textual achievements and great difficulties in discourse and linguistics (noticeably about comme)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (VIII-479 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 470-479

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque du Saulcy.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national supérieur du professorat et de l'éducation Académie de Lille Haut de France (Villeneuve d'Ascq). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : R3828
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.